Republier
Cap-vert

Présidentielle au Cap-Vert : le principal parti de l'opposition en tête du premier tour


©

Les Capverdiens se sont rendus aux urnes le 7 août pour choisir parmi quatre prétendants le successeur du président Pedro Pires, qui quitte le pouvoir après deux mandats conformément à la Constitution du pays, archipel lusophone présenté comme un modèle de démocratie en Afrique. D’après les premières tendances, le candidat du MDP, principal parti de l’opposition serait en tête. En revanche, aucune estimation sur le taux de participation.  

Selon les premières tendances, après le dépouillement de plus de 70 bureaux de vote, Jorge Lucas Fonseca, le candidat du MPD, Mouvement pour la démocratie dans l’opposition est en tête avec plus de 37% des voix.

Il est suivi par le candidat du PAICV (Parti africain pour l’indépendance du Cap-Vert) au pouvoir, Manuel Inocencio Souza avec 33,9%. Aristide Lima, le candidat dissident du PAICV, a obtenu 25% ET Joaquim Montero n’a pu recueillir que 2750 voix soit 2%.

Aucun des candidats n’ayant atteint les 50% plus une voix, un second tour sera organisé le 21 août entre Fonseca du MPD et Suza du PAICV.

Aucune estimation n’est encore disponible sur le taux de participation. La CNE va se réunir ce lundi 8 août pour la vérification de tous les résultats avant leur publication définitive probablement mercredi.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.