Republier
Sénégal

Elections au Sénégal : Benno Siggil Senegaal va sensibiliser contre les fraudes

Des manifestants de Benno Siggil Senegaal, l'une des coalitions de l'opposition, à Dakar, le 19 mars 2011.
© RFI/Laurent Correau

Au Sénégal, la principale coalition de l’opposition, Benno Siggil Senegaal, dénonce plusieurs irrégularités dans le processus électoral. Elle confirme donc les craintes déjà exprimées la semaine dernière par le Cadre de lutte pour la transparence des élections qui demandait la prorogation de l’inscription sur les listes électorales, pour l’instant fixée au 15 août. De son côté, Benno Siggil Senegaal a élaboré un mémorandum sur les élections et a décidé de sensibiliser elle-même sur le terrain contre toute tentative de fraude en vue du scrutin de février 2012.

 

A six mois du scrutin, Benno Siggil Senegaal relève une série d’indices qui lui font craindre des fraudes massives. C’était d'ailleurs le point principal de son assemblée générale ce lundi 8 août 2011.

Tout d’abord, la coalition de l’opposition critique une nouvelle fois la nomination récente de Cheikh Guèye au poste de ministre chargé des Elections. Elle estime que ce ministre n’est pas neutre, dans la mesure où il reste «subordonné au ministre de l’Intérieur».

Des dysfonctionnements dans le processus électoral

Moussa Tine, porte-parole du jour de la coalition, pointe plusieurs types de dysfonctionnement à commencer par le découpage électoral : «La question des découpages administratifs (entrepris par le gouvernement, NDLR) entre dans cette volonté d’empêcher que des millions de Sénégalais ne disposent de leurs cartes d’électeurs», dénonce le porte-parole. Il pointe aussi la «léthargie» de la CENA, la Commission nationale électorale. «La Cena est l’organisme qui est chargé de contrôler toutes les élections, qui en a les moyens juridiques, qui en a les moyens humains et les moyens matériels. On ne sent pas aujourd’hui, la Cena», déplore Moussa Tine.
 

La coalition de l’opposition compte descendre sur le terrain et sensibiliser elle-même pour éviter toute tentative de fraude. Elle annonce qu’elle tiendra des réunions publiques, afin aussi, de remobiliser ses troupes.

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.