Le CNT a défini une nouvelle feuille de route pour l'après-Kadhafi

Des insurgés libyens roulent en direction de la raffinerie de pétrole de Zawiyah, le 17 août 2011.
© Reuters/Bob Strong

Les rebelles libyens estiment être « dans une phase décisive » après des succès militaires contre les troupes de Mouammar Kadhafi. Leur organe politique, le Conseil national de transition (CNT) a rendu public mercredi 17 août 2011 une nouvelle feuille de route pour l'après-Kadhafi. Le CNT affirme son intention de construire une nouvelle Libye démocratique. Il promet notamment de se retirer après l'élection d'une Assemblée constituante qui sera, elle, chargée d'organiser des élections générales.

Les grandes étapes de l'éventuelle transition à venir sont consignées dans une dizaine de pages et 37 articles. Le texte prévoit que l'organe politique des insurgés, le Conseil national de transition (CNT), s'installe à Tripoli après le départ de Mouammar Kadhafi.

Le CNT se donne ensuite un mois pour nommer un gouvernement temporaire chargé d'organiser dans un délai de huit mois, l'élection d'une Assemblée nationale de transition, c'est à ce moment-là que le CNT quittera le pouvoir. Une nouvelle constitution devra alors être rédigée dans un délai de 60 jours et sera soumise à référendum. Viendront ensuite des élections générales.

Si les délais annoncés sont tenus, la transition ne devrait pas dépasser les 20 mois. Une période nécessaire, selon le chef du CNT pour assurer la stabilité du pays et préparer les Libyens aux élections sachant qu'ils n'ont pas voté depuis 1964.

Le CNT souhaite que le processus soit supervisé par la communauté internationale et affirme sa volonté d'instaurer le pluralisme politique.

De belles intentions destinées à rassurer dans une période délicate marquée par des divisions au sein de la rébellion et une progression toujours difficile sur le terrain.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.