Nouvelles arrestations pour homosexualité au Cameroun


©

Quelques jours à peine après une première affaire similaire, on a appris hier vendredi 26 août 2011 que quatre hommes étaient actuellement détenus à Yaoundé, inculpés pour homosexualité, ce qui porte à sept le nombre d'interpellations pour ce motif en moins d'un mois.

Avec notre correspondante à Yaoundé

Les quatre hommes arrêtés le 10 août dernier sont désormais en détention provisoire, inculpés pour outrage à la pudeur sur mineurs et homosexualité.

Selon leur avocat joint par RFI, les prévenus âgés de 17 à 46 ans auraient été arrêtés au compte-goutte. Le plus âgé aurait notamment été interpellé à son domicile, en possession d’un film pornographique gay.

C’est la seconde arrestation pour homosexualité en moins d’un mois. Le 27 juillet dernier, trois hommes étaient arrêtés, cette fois à bord d’un véhicule. Selon la police, ils auraient été surpris lors d’un contrôle, ayant des rapports sexuels.

Pour les associations militantes, qui dénoncent des arrestations arbitraires, leur allure féminisée aurait plutôt justifié cette incarcération.

Depuis, deux d’entre eux sont toujours détenus à la prison centrale de Yaoundé, en attendant leur procès. Tous risquent jusqu’à cinq ans de prison, le Cameroun pénalisant les rapports entre personnes de même sexe.