Cameroun: le président Paul Biya candidat à sa succession


© (Photo : AFP)

« Le dossier du candidat Paul Biya sera déposé dans les plus brefs délais, c'est-à-dire au plus tard le dimanche 4 septembre 2011 », indiquait le jeudi 1er septembre 2011, Grégoire Owona, secrétaire général adjoint du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) au quotidien gouvernemental Cameroon Tribune. Une annonce sans surprise pour les Camerounais.

Selon l’un des responsables du parti au pouvoir, le dossier du candidat Paul Biya sera déposé au plus tard ce dimanche 4 septembre 2011, conformément au délai prescrit par la loi. Cette déclaration du secrétaire général adjoint du RDPC au quotidien Cameroon Tribune met fin à ce que la presse camerounaise a appelé le « faux suspense du président Biya ».

Paul Biya, 78 ans, dont 28 années à la tête du Cameroun, se présentera au nom du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Il en est le président national depuis sa création et, à ce titre, son candidat.

Il aurait, expliquent des membres du RDPC, été reconduit à la tête du parti en juillet dernier juste avant expiration de son dernier mandat, non par un congrès mais par son bureau politique, une disposition prévue par les textes du parti.

Quant au congrès convoqué les 15 et 16 septembre, il devrait selon des membres du RDPC permettre le renouvellement des organes de décision.

Le congrès, instance dirigeante, censée se réunir tous les cinq ans, ne s’est pas tenu en session ordinaire depuis 1996. Le bureau politique a entre-temps perdu 9 de ses 22 membres.

Quant à l’instance dirigeante des jeunes du parti, l'Organisation des jeunes du rassemblement démocratique du peuple camerounais (OJRDPC), réservée à l’origine aux militants de moins de 30 ans, elle compterait désormais uniquement des quadragénaires.

En 2008, Paul Biya a fait voter une loi révisant la Constitution qui a permis de lever la limite du nombre de mandats présidentiels.
___________

À consulter :

Les vacances de Paul Biya. RFI. Atelier des médias 8/9/2009.
Paul Biya réélu sans surprise à la tête du RDPC
. Article RFI 22/7/2006.
Paul Biya face à une opposition éclatée
. Article RFI 16/9/2004.