Afrique du Sud : Jacob Zuma veut aider Julius Malema à devenir un bon leader


©

Julius Malema retournera devant la commission disciplinaire de l’ANC jeudi 15 septembre 2011. Le président de la Ligue des jeunes du parti au pouvoir en Afrique du Sud risque la suspension, voire l’expulsion pour avoir porté atteinte à la réputation de l'ANC et semé les germes de la division dans ses rangs. Ce mardi 13 septembre, le président Jacob Zuma est revenu sur le cas Malema à travers une interview donnée à la presse.

L’objectif n’est pas de se débarrasser de Julius Malema. A en croire Jacob Zuma, le président sud-africain, il s’agit plutôt de savoir comment aider le président de la Ligue des jeunes de l’ANC. Parce que pour le président, il y a beaucoup de bon en Julius Malema. Il faut simplement s’occuper de ce qui ne va pas chez lui. « Si on l’aide à aller dans le bon sens, vous aurez un jeune homme bon, avec du potentiel », explique Jacob Zuma.

Alors bien sûr, le président rappelle qu’il y a une ligne à ne pas franchir. Le travail de l’ANC, selon le président, ce serait d’aider Malema à devenir un bon leader dynamique. Et si ce n’est pas possible, alors seulement se posera la question de savoir quoi faire de lui.

C’est que Julius Malema est un personnage aussi incontournable qu’encombrant au sein de l’ANC. Ancien allié de Jacob Zuma qu’il a aidé à propulser à la présidence, le président de la Ligue des jeunes de l’ANC est une figure populaire parmi les jeunes défavorisés en particulier. Mais aujourd’hui, il tire à boulets rouges sur le gouvernement et ses déclarations donnent souvent l’impression que personne, et surtout pas Jacob Zuma, n’a d’influence sur lui. Alors que dans 15 mois, l’ANC doit choisir son candidat à la prochaine présidentielle, le parti au pouvoir doit dès aujourd’hui mettre de l’ordre dans ses rangs.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.