Le verdict du procès de Kpatcha Gnassingbé attendu ce jeudi - Afrique - RFI

 

  1. 20:33 TU La bande passante
  2. 21:00 TU Journal
  3. 21:10 TU Couleurs tropicales
  4. 21:30 TU Journal
  5. 21:33 TU Couleurs tropicales
  6. 22:00 TU Sessions d'information
  7. 22:30 TU Sessions d'information
  8. 23:00 TU Journal
  9. 23:10 TU Accents d'Europe
  10. 23:30 TU Journal
  11. 23:33 TU Danse des mots
  12. 20:33 TU Musiques du monde
  13. 21:00 TU Journal
  14. 21:10 TU Musiques du monde
  15. 21:30 TU Journal
  16. 21:33 TU Musiques du monde
  17. 22:00 TU Journal
  18. 22:10 TU Archives d'Afrique
  19. 22:30 TU Journal
  20. 22:40 TU Archives d'Afrique
  21. 23:00 TU Journal
  22. 23:10 TU Si loin si proche
  23. 23:30 TU Journal
  1. 20:33 TU La bande passante
  2. 21:00 TU Journal
  3. 21:10 TU Radio foot internationale
  4. 21:30 TU Journal
  5. 21:33 TU Radio foot internationale
  6. 22:00 TU Sessions d'information
  7. 22:30 TU Sessions d'information
  8. 23:00 TU Journal
  9. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  10. 23:30 TU Journal
Urgent

Dans un discours prononcé devant la foule sur la place de la Nation, rebaptisée «place de la révolution», le lieutenant-colonel Zida a annoncé la suspension de la Constitution. Mais il ne s'exprime pas au nom du chef d'état-major, proclamé chef de l'Etat un peu plus tôt dans la journée. Une partie de l'armée semble ne pas reconnaître l'autorité du général Traoré. Le lieutenant-colonel Zida est le commandant adjoint du Régiment de sécurité présidentielle.Les antennes de RFI consacreront à nouveau une édition spéciale à la situation au Burkina Faso samedi 1er novembre entre 6h TU et 8h TU.

Dernières infos

fermer

Afrique

Togo

Le verdict du procès de Kpatcha Gnassingbé attendu ce jeudi

media

L'affaire Kpatcha, du nom du demi-frère du président togolais, connaîtra son verdict jeudi 15 septembre 2011 à Lomé. Le réquisitoire de l'avocat général, la semaine dernière, demandait la réclusion criminelle à perpétuité pour Kpatcha Gnassingbé et sept autres accusés, la déchéance de leurs droits civiques et la confiscation de leurs biens. Au-delà du verdict, une question demeure : ce procès peut-il changer quelque chose?

C’est un procès que les Togolais attendaient et ils l’attendaient parce que la thèse de coup d’Etat n’a pas convaincu grand monde en 2009. Les deux années d’isolement des accusés ont ensuite fait croire que ce procès n’aurait jamais lieu.

Après plus de deux semaines d’audience, les Togolais sont-ils convaincus ? Une chose qui retient l’attention dans ce pays, où en 2005 le fils a succédé au père dans le fauteuil présidentiel, c’est qu’entre la famille et la République il doit y avoir un grand écart.

Mais le procès aura le mérite d’avoir eu lieu. Il a aussi révélé aux Togolais des allégations de torture et des lieux de détention secrets. Au cours de la plaidoirie, un avocat lançait au président de la cour : « Monsieur le président, à la fin de ce procès, vous écrirez au président de la République, pour lui dire que l’Agence nationale de renseignement est devenu un lieu de torture ».

Ce jeudi 15 septembre 2011, avant la fin de la matinée, la cour donnera le verdict final de ce procès. Un verdict qui n’aura pas de recours.

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.