Pour la présidence sénégalaise, le mouvement «Y’en a marre» montre l’échec de l’opposition


©

La présidence sénégalaise réagit à l'initiative lancé, dimanche, par le mouvement « Y'en a marre ». Dans la perspective de la prochaine présidentielle, ce mouvement veut mettre en avant ses idées citoyennes, réaffirmer son opposition à un troisième mandat du président Abdoulaye Wade, et obtenir des candidats qu'ils s'expliquent sur leurs promesses et leurs actions passées. Réaction du porte-parole de la présidence sénégalaise.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.