Maroc : inauguration des travaux du premier TGV d’Afrique en présence de Nicolas Sarkozy - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Sessions d'information

 

  1. 06:43 TU Sessions d'information
  2. 07:00 TU Journal
  3. 07:10 TU Sessions d'information
  4. 07:30 TU Journal
  5. 07:40 TU Grand reportage
  6. 08:00 TU Journal
  7. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  8. 08:30 TU Journal
  9. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  10. 09:00 TU Journal
  11. 09:10 TU Priorité santé
  12. 09:30 TU Journal
  13. 09:33 TU Priorité santé
  14. 10:00 TU Journal
  15. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  16. 10:30 TU Journal
  17. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  18. 11:00 TU Journal
  19. 11:15 TU Sessions d'information
  20. 11:30 TU Journal
  21. 11:33 TU Sessions d'information
  22. 12:00 TU Journal
  23. 12:10 TU Sessions d'information
  24. 12:30 TU Journal
  25. 12:33 TU Sessions d'information
  1. 06:43 TU Sessions d'information
  2. 07:00 TU Journal
  3. 07:10 TU Sessions d'information
  4. 07:30 TU Sessions d'information
  5. 08:00 TU Journal
  6. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  7. 08:30 TU Journal
  8. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  9. 09:00 TU Journal
  10. 09:10 TU Priorité santé
  11. 09:30 TU Journal
  12. 09:33 TU Priorité santé
  13. 10:00 TU Journal
  14. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  15. 10:30 TU Journal
  16. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  17. 11:00 TU Journal
  18. 11:15 TU Sessions d'information
  19. 11:30 TU Journal
  20. 11:33 TU Sessions d'information
  21. 12:00 TU Journal
  22. 12:10 TU Grand reportage
  23. 12:30 TU Sessions d'information
  24. 13:00 TU Journal
  25. 13:10 TU Sessions d'information
fermer

Afrique

France Maroc Transport

Maroc : inauguration des travaux du premier TGV d’Afrique en présence de Nicolas Sarkozy

media

Le président Nicolas Sarkozy est, ce jeudi 29 septembre 2011, à Tanger pour inaugurer le lancement des travaux du futur TGV qui reliera Tanger à Casablanca via Rabat à partir de 2015. Le Maroc est le premier pays d'Afrique à se doter d'un train à grande vitesse. Avec ce déplacement, Nicolas Sarkozy poursuit son travail de président malgré un contexte difficile pour le parti majoritaire.

Avec notre envoyé spécial à Tanger

Alors que la droite entière reste sonnée par la perte du Sénat, alors que les affaires continuent de polluer le climat à l’Elysée, Nicolas Sarkozy est à Tanger. C'est un peu faire comme si de rien n'était.

Ce déplacement est effectué pour respecter la promesse faite, il y a quatre ans, à Tanger, de revenir poser la première pierre du TGV Tanger-Casablanca. Ainsi, dans la tourmente, le chef de l’Etat a plus que jamais à cœur de montrer qu’il fait son « job de président » comme dit l’un de ses conseillers.

Au Maroc, aux côtés du roi Mohammed VI, Nicolas Sarkozy vantera ainsi, au travers du lancement de la ligne TGV, l’extraordinaire coopération économique entre la France et le Maroc, qui n’a d’égal à ses yeux que la parfaite entente sur les grands dossiers diplomatiques et politiques.

Pour sa première sortie dans le monde arabe après Benghazi en Libye, Nicolas Sarkozy saluera avec force les réformes politiques engagées par le souverain marocain en juillet dernier. Des réformes qu’il n’hésite pas à comparer aux révolutions égyptienne, tunisienne et libyenne. Selon l’un des très proches conseillers du président, « l’évolution au Maroc s’inscrit pleinement dans les printemps arabes, à sa manière, exemplaire ».

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.