Trois mois après leur nomination, les ministres ivoiriens s'auto-évaluent - Afrique - RFI

 

  1. 06:43 TU Sessions d'information
  2. 07:00 TU Journal
  3. 07:10 TU Sessions d'information
  4. 07:30 TU Journal
  5. 07:40 TU Grand reportage
  6. 08:00 TU Journal
  7. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  8. 08:30 TU Journal
  9. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  10. 09:00 TU Journal
  11. 09:10 TU Priorité santé
  12. 09:30 TU Journal
  13. 09:33 TU Priorité santé
  14. 10:00 TU Journal
  15. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  16. 10:30 TU Journal
  17. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  18. 11:00 TU Journal
  19. 11:15 TU Sessions d'information
  20. 11:30 TU Journal
  21. 11:33 TU Sessions d'information
  22. 12:00 TU Journal
  23. 12:10 TU Sessions d'information
  24. 12:30 TU Journal
  25. 12:33 TU Sessions d'information
  1. 06:43 TU Sessions d'information
  2. 07:00 TU Journal
  3. 07:10 TU Sessions d'information
  4. 07:30 TU Sessions d'information
  5. 08:00 TU Journal
  6. 08:10 TU Appels sur l'actualité
  7. 08:30 TU Journal
  8. 08:40 TU Appels sur l'actualité
  9. 09:00 TU Journal
  10. 09:10 TU Priorité santé
  11. 09:30 TU Journal
  12. 09:33 TU Priorité santé
  13. 10:00 TU Journal
  14. 10:10 TU 7 milliards de voisins
  15. 10:30 TU Journal
  16. 10:33 TU 7 milliards de voisins
  17. 11:00 TU Journal
  18. 11:15 TU Sessions d'information
  19. 11:30 TU Journal
  20. 11:33 TU Sessions d'information
  21. 12:00 TU Journal
  22. 12:10 TU Grand reportage
  23. 12:30 TU Sessions d'information
  24. 13:00 TU Journal
  25. 13:10 TU Sessions d'information

Dernières infos

  • Gaza: une frappe aérienne israélienne fait six morts palestiniens (sources médicales)
  • Japon: au moins 27 morts et 10 disparus après des glissements de terrain à Hiroshima (chaîne de télévision publique NHK)
fermer

Afrique

Alassane Ouattara Politique Côte d'Ivoire

Trois mois après leur nomination, les ministres ivoiriens s'auto-évaluent

media Alassane Ouattara (premier plan, à droite) avec Guillaume Soro (à gauche) et son gouvernement AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

Le gouvernement ivoirien est en conclave ce 10 octobre 2011 à la présidence de la République pour dresser un bilan des 100 jours de l’équipe, formée le 1er juin dernier. Le séminaire devrait durer deux jours durant lesquels les ministres feront un état des lieux de leur domaine d'intervention et de leurs actions.

Guillaume Soro, Premier ministre ivoirien sur l'utilité du séminaire d'auto-évaluation 10/10/2013 - par Stanislas Ndayishimiye écouter

C’est un grand oral pour les 35 ministres ivoiriens. Chacun aura dix minutes pour résumer ses actions et présenter ce qui a bien marché et ce qui a mal fonctionné. L'exposé, devant les collègues, en présence du Premier ministre, Guillaume Soro et du président Alassane Ouattara, sera suivi de débats. Entre trente minutes et une heure de discussion, selon les thématiques.

Deux thématiques sont à l'agenda du séminaire de ce lundi 10 octobre 2011 : la défense,  la sécurité et l’État de droit; puis, l’éducation, la santé, l’emploi et les affaires sociales.

Ces thèmes regroupent quelques uns des secteurs prioritaires annoncés par Alassane Ouattara depuis la fin de la crise postélectorale il y a six mois, comme la sécurité des biens et des personnes ou la santé.

Comment les Ivoiriens ressentent-ils les effets des décisions prises depuis six mois ? La guerre déclarée contre le racket a-t-elle été efficace ? Jusqu’à quel point ? Pourquoi la gratuité des soins ne profite-t-elle pas à tous ceux qui y ont droit ? C’est le genre de questions qui seront posées pendant les discussions.

Le président ivoirien avait prévenu : pour que les mots « La Côte d’Ivoire au travail » ne restent pas qu’un slogan, cela passe par une sorte d’évaluation des ministres.

Le bilan des 100 jours du gouvernement est la première d’une série qui ponctuera le premier quinquennat d’Alassane Ouattara.
 

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.