Republier
EN BREF

Tunisie: les forces de l'ordre continuent de torturer


©

Malgré la chute de Ben Ali, les forces de l'ordre tunisiennes continuent de pratiquer la torture lors de leurs interrogatoires selon l'Association de lutte contre la torture. Pour Radhia Nasraoui, avocate et présidente de cette organisation, les jeunes ayant participé à la révolution sont les premiers visés par les policiers. Elle explique à RFI pourquoi ces pratiques se perpétuent.  

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.