Republier
Kenya Somalie

Somalie : un bombardement kényan contre les shebabs tue au moins cinq civils

Des soldats kényans montent dans leur camion pour avancer vers Liboy à la frontière somalienne .
© STRINGER / AFP

Cela fait maintenant un peu plus de deux semaines que l'armée kényane est entrée en Somalie pour combattre les insurgés islamistes shebabs. L'aviation a déjà procédé à plusieurs bombardements dans le sud du pays. Dimanche 30 octobre 2011, elle affirme avoir visé un camp où se trouvaient de hauts responsables shebabs. Mais ce bombardement a eu lieu tout près d'un camp de déplacés. Au moins cinq civils ont été tués et des dizaines d'autres blessés.

Major Emmanuel Chirchir
31-10-2011

Le bombardement a eu lieu à 13h30, heure locale, à Jilib, une localité se trouvant à une centaine de kilomètres au nord du port de Kismayo. Selon le porte-parole de l'armée kényane, le major Emmanuel Chirchir, la cible était un camp abritant une soixantaine de combattants shebabs. Le but était d'éliminer certains hauts reponsables dont l'identité n'a pas encore été révélée.

Si le porte-parole affirme que le bombardement a eu lieu à 500 mètres d'un camp de déplacés, l'organisation Médecins sans frontières publie un communiqué dénonçant un bombardement sur le camp faisant cinq morts et 52 blessés, la plupart des femmes et des enfants. L'organisation soigne les blessés dans une localité proche de Jilib.

Cette version recoupe d'autres sources humanitaires dont les bilans sont plus élevés. Elles racontent une distribution de nourriture en cours lorsque les bombardements ont eu lieu.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.