Republier
Kenya Somalie

Les shebabs somaliens auraient reçu plusieurs livraisons d’armes

D’où proviennent les armes reçues récemment par les shebabs somaliens ?
© REUTERS/Feisal Omar

Les shebabs somaliens seraient-ils en train d'être ravitaillés en armes ? C'est ce qu'affirme en tout cas Nairobi qui assure que les islamistes somaliens ont reçu par avion trois cargaisons d'armes en deux jours pour mieux contrer l'offensive kényane lancée il y a deux semaines, après l'enlèvement de plusieurs Occidentaux attribués aux shebabs en territoire kényan.

Deux avions mardi, un avion mercredi, les autorités kenyanes sont formelles : les shebabs ont reçu ces deux derniers jours un soutien logistique militaire. Soutien qui coïncide avec l'offensive lancée par Nairobi depuis deux semaines sur des bastions islamistes.

« Ces derniers jours nous avons reçu des informations des services de renseignements, selon lesquels des armes sont déjà arrivées ou sont en cours d'acheminement, explique Alfred Mutua, porte-parole du gouvernement. Nous surveillons cela de près, et les autorités somaliennes aussi. Le gouvernement kényan est très inquiet que des armes soient vendues ou données aux shebabs par un autre pays africain ».

Un autre pays, mais lequel ? C'est toute la question. Le nom le plus fréquemment cité est l'Erythrée qui a de nouveau démenti hier. Ce ne sont que des histoires, s'est défendu le ministre érythréen des Affaires étrangères. Avant d'ajouter : « notre seul intérêt est de voir la paix revenir en Somalie ». Les experts n'excluent pas d'autres sources d'armement pour les shebabs : al-Qaïda au Yémen ou des trafiquants d'armes agissant pour leur propre compte.
 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.