Le FMI approuve l'allègement de la dette de la Côte d'Ivoire

Christine Lagarde, directrice du FMI.
© Reuters

Le Fonds monétaire international vient d’approuver un accord triennal de plus de 615 millions de dollars en faveur de la Côte d’Ivoire, au titre de la facilité élargie de crédit. La décision a été prise vendredi 4 novembre 2011. Le FMI a aussi approuvé un allègement de dette intérimaire additionnel.

Le montant fixé par le Conseil d’administration du FMI pour les trois prochaines années représente 120% de la part que la Côte d’Ivoire peut attendre de l’institution financière internationale. Abidjan peut d’ores et déjà toucher plus de 128 millions de dollars, soit 25% du montant approuvé.

Cette facilité de crédit accordée, arrive au moment où la Côte d’Ivoire essaye d’atteindre le point d’achèvement de l’initiative des Pays pauvres très endettés. L’objectif étant d’obtenir l’allègement du service de presque la totalité de son endettement. La Côte d’Ivoire va recevoir pour le moment une aide intérimaire de 8 millions de dollars, approuvée par le FMI vendredi 4 novembre, au titre de l’initiative renforcée en faveur des Pays pauvres très endettés.

Dans un communiqué, le Fonds monétaire international parie sur un rebond de l’économie ivoirienne l’année prochaine. Il juge réaliste le programme budgétaire 2011-2012. Mais il admet qu’il reste de grandes incertitudes : « Les dépenses resteront relativement élevées », alors que les recettes seront influencées par les effets de la crise postélectorale.