Republier
Niger

Niger: le colonel Abdoulaye Badié remis en liberté après deux mois de détention


©

Au Niger, deux hauts gradés dont le colonel Abdoulaye Badié, ancien numéro deux de la junte au pouvoir en 2010, ont été libérés cette semaine. L'un d'eux a quitté sa détention ce vendredi 11 novembre. Ils sont restés deux mois aux arrêts pour leur implication présumée dans la diffusion d'un document anonyme. La procédure a finalement été purement et simplement annulée.

C'est la deuxième fois que le colonel Badié ressort de prison, blanchi. Durant la dernière transition, le chef de la junte Salou Djibo en avait fait son ennemi personnel. Il accusait ce haut gradé, numéro deux de la junte, d'avoir voulu le renverser et prendre les rennes de la transition. L'affaire s'est soldée par un non-lieu.

Quelques mois plus tard, en septembre dernier, perquisition chez lui, puis arrestation : on le soupçonne cette fois d'être l'auteur d'un trac anonyme dénonçant certaines promotions au sein de l'armée. Un autre officier, le lieutenant-colonel Hamadou Djibo est soupçonné d'avoir distribué ce tract. Ce dernier a été libéré ce jour même.

Le colonel Abdoulaye Badié a toujours nié les accusations. Cette mise aux arrêts de forteresse avec risque de radiation commençait, semble-t-il, à créer des remous au sein de l'armée. Au point que, selon nos informations, les autorités nigériennes ont cherché à régler l'affaire à l'amiable. Et c'est durant la période de la fête de la Tabaski, période favorable au pardon et aux regrets, que cette remise en liberté a été négociée.

Le colonel Badié doit, selon ses proches, partir dimanche pour les Etats-Unis rejoindre son affectation à Washington en tant qu'attaché militaire auprès de l'ambassade du Niger.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.