RDC: les propos sulfureux d'Etienne Tshisekedi font toujours polémique

Indifférent à la polémique, l'opposant Etienne Tshisekedi qui est candidat à la présidentielle du 28 novembre a répété vendredi soir à Kisangani lors de son premier meeting officiel ses appels à «casser les portes des prisons» et à s'en prendre aux forces de l'ordre. Pour la majorité présidentielle, le chef de l'UDPS tente de provoquer le pouvoir en le poussant à la faute. Et du côté de l'UDPS, on réfute tout appel à la violence pour parler plutôt d'appel à la légitime défense.

Nous savons que l'objectif de Tshisekedi (...) c'est d'énerver les policiers et les militaires afin qu'ils commettent des abus
Aubin Minaku
10-10-2013 - Par Charlotte Idrac

 

S'il y avait vraiment une volonté de mettre le feu à la maison, les signes se verraient
Albert Moléka
10-10-2013 - Par Guillaume Thibault