Madagascar : lutte contre la malnutrition infantile


©

Les acteurs malgaches de la lutte contre la malnutrition -ministères, ONG, agences humanitaires- sont réunis cette semaine à Antsirabe, dans le centre de l’île. Ils doivent mettre en place un nouveau plan national d'action pour la nutrition pour les cinq prochaines années. La malnutrition chronique touche près de la moitié des enfants de moins de cinq ans à Madagascar. Depuis 10 ans, une association a mis en place un réseau de vente de farine infantile dans plusieurs villes du pays : on les appelle les « restaurants pour bébés ». Dans ces établissements, on sert de la bouillie chaude à petit prix pour lutter contre la malnutrition infantile.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.