L’Afrique du Sud va enquêter en Chine pour protéger ses rhinocéros


©

Des enquêteurs sud-africains vont bientôt se rendre en Chine après la saisie par la douane de Hong Kong d’un important stock de cornes de rhinocéros en provenance du Cap, une saisie d'une valeur estimée à 1,6 million d'euros. La recrudescence du braconnage menace la survie des rhinocéros à l'état sauvage en Afrique australe mais de nombreux Asiatiques continuent d'attribuer, à tort, des vertus thérapeutiques à leurs cornes. 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.