Les Ethiopiens auraient renforcé leurs positions en Somalie

Des soldats burundais de la Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) en poste au nord de Mogadiscio, le 18 novembre 2011.
© REUTERS/Stuart Price

Des forces éthiopiennes ont traversé la frontière avec la Somalie en grand nombre ces derniers jours, selon des témoignages concordants. Une information que l’Ethiopie n’a toutefois pas confirmée. Si l’incursion éthiopienne se confirmait, il pourrait s’agir d’un pas important contre les shebabs. Aucun mandat d’intervention n’a cependant été annoncé par l’Union africaine pour le moment.

Depuis plusieurs jours, des informations circulaient sur une incursion imminente et en nombre de l’armée éthiopienne. Celle-ci a, ces derniers mois, renforcé plusieurs bases le long de la frontière mais, cette semaine, l’accent a été mis sur Guriel, dans la région du Galguduud où sont présentes les forces anti-shebabs d’Ahlu Sunna wal Jamaa, ainsi que sur Kalabeyr dans la région d’Hiran.

Des questions demeurent sur l’objectif et jusqu’où pourraient aller ces mouvements, que les autorités à Addis-Abeba n’ont toujours pas confirmées. Récemment, certains officiels avaient déclaré que les Ethiopiens pourraient faire partie de la force de l’Union africaine, tout comme les Kényans qui cherchent, selon plusieurs analystes, une porte de sortie honorable.

Lorsque les troupes kényanes sont entrées en Somalie il y a plus d’un mois, le plan initial était d’ouvrir un autre front à l’ouest pour fragiliser les shebabs à Baidoa et les empêcher de renforcer Kismayo. Or, durant tout ce temps, les Ethiopiens n’ont pas bougé, suscitant des questions sur un soutien réel des troupes kényanes qui n’ont guère avancé sur le terrain depuis plus de trois semaines. Les shebabs ont, pour leur part, annoncé qu’ils étaient « prêts à tout » pour repousser les envahisseurs Ethiopiens.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.