Maroc: le Mouvement du 20 février appelle au boycott des législatives du 25 novembre

Le Mouvement du 20 février ne désarme pas et demande le boycott des législatives du 25 novembre : «Je boycotte donc je suis» proclament les manifestants. Rabat, le 20 novembre 2011.
© Reuters/Stringer

Au Maroc, à cinq jours des élections législatives, ils étaient à nouveau plusieurs milliers à descendre dans la rue dimanche 20 novembre 2011 dans plusieurs villes du pays. Les membres du mouvement de contestation du 20 février ont appelé à boycotter ce scrutin. Selon eux, la nouvelle Constitution n’a rien changé car les candidats politiques sont les mêmes. Ils ont donc appelé les Marocains à ne pas aller voter. Reportage à Safi, une petite ville à 250 km au sud de Casablanca où la contestation a été particulièrement forte ces derniers mois.