Republier
Maroc

Maroc: le Mouvement du 20 février appelle au boycott des législatives du 25 novembre

Le Mouvement du 20 février ne désarme pas et demande le boycott des législatives du 25 novembre : «Je boycotte donc je suis» proclament les manifestants. Rabat, le 20 novembre 2011.
© Reuters/Stringer

Au Maroc, à cinq jours des élections législatives, ils étaient à nouveau plusieurs milliers à descendre dans la rue dimanche 20 novembre 2011 dans plusieurs villes du pays. Les membres du mouvement de contestation du 20 février ont appelé à boycotter ce scrutin. Selon eux, la nouvelle Constitution n’a rien changé car les candidats politiques sont les mêmes. Ils ont donc appelé les Marocains à ne pas aller voter. Reportage à Safi, une petite ville à 250 km au sud de Casablanca où la contestation a été particulièrement forte ces derniers mois.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.