Republier
France Gabon

Biens mal acquis : les accusations d’un ex-collaborateur d’Omar Bongo

Mike Jocktane, ancien conseiller d'Omar Bongo et opposant à Ali Bongo.
© AFP PHOTO/PATRICK FORT

Après les accusations de Robert Bourgi, voici celles de Mike Jocktane. Dans un livre à paraître ce jeudi en France, Le scandale des biens mal acquis, cet ancien collaborateur d'Omar Bongo confirme les accusations de Robert Bourgi et va plus loin, en affirmant que le défunt président gabonais a « contribué au financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy ». Mike Jocktane a été conseiller d'Omar Bongo à partir de 2005, promu directeur adjoint de son cabinet en janvier 2009, avant de rejoindre l'opposition au fils Bongo quand celui-ci a pris la succession de son père. Accessoirement, il est aussi prêcheur pentecôtiste dans une église qu'il a fondée en 1996 au Gabon baptisée « Christ Révélé aux Nations ».

Réponse du pouvoir gabonais par la voix du porte-parole du PDG, le Parti démocratique gabonais, le parti de feu Omar Bongo et de son fils, l'actuel président Ali Bongo.

Le PDG ne saurait évidemment cautionner de tels propos dont l'objectif est de diffamer notre président-fondateur, Omar Bongo Ondimba, paix à son âme.

Charles Mvé Ellat
24-11-2011

La présidence française n'a pour l'instant fait aucun commentaire.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.