En Côte d’Ivoire, six personnes tuées dans un affrontement avec les militaires à Vavoua - Afrique - RFI

 

  1. 19:40 TU Sessions d'information
  2. 20:00 TU Journal
  3. 20:10 TU La bande passante
  4. 20:30 TU Journal
  5. 20:33 TU La bande passante
  6. 21:00 TU Journal
  7. 21:10 TU Couleurs tropicales
  8. 21:30 TU Journal
  9. 21:33 TU Couleurs tropicales
  10. 22:00 TU Sessions d'information
  11. 22:30 TU Sessions d'information
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU Accents d'Europe
  14. 23:30 TU Journal
  15. 23:33 TU Danse des mots
  16. 19:40 TU Sessions d'information
  17. 20:00 TU Journal
  18. 20:10 TU La bande passante
  19. 20:30 TU Journal
  20. 20:33 TU La bande passante
  21. 21:00 TU Journal
  22. 21:10 TU Couleurs tropicales
  23. 21:30 TU Journal
  24. 21:33 TU Couleurs tropicales
  25. 22:00 TU Sessions d'information
  1. 19:40 TU Débat du jour
  2. 20:00 TU Journal
  3. 20:10 TU La bande passante
  4. 20:30 TU Journal
  5. 20:33 TU La bande passante
  6. 21:00 TU Journal
  7. 21:10 TU Radio foot internationale
  8. 21:30 TU Journal
  9. 21:33 TU Radio foot internationale
  10. 22:00 TU Sessions d'information
  11. 22:30 TU Sessions d'information
  12. 23:00 TU Journal
  13. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  14. 23:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

Afrique

Côte d'Ivoire

En Côte d’Ivoire, six personnes tuées dans un affrontement avec les militaires à Vavoua

media Des soldats des Forces républicaines de Côte d'Ivoitre patrouillent à Yopougon, le 29 avril 2011. Reuters/Luc Gnago

En Côte d'Ivoire, six personnes sont mortes dimanche 18 décembre dans la ville de Vavoua suite à des altercations entre la population et des éléments des Forces républicaines (FRCI). Dimanche soir, le calme était revenu dans la cité située à l’ouest du pays mais les circonstances qui ont provoqué les affrontements restent floues.

Des affrontements nés d'une altercation samedi soir entre des éléments FRCI et un groupe de jeunes ont provoqué la mort de six personnes à Vavoua, au centre-ouest de la Côte d'Ivoire. D'après l'état-major de l'armée de Terre, des militaires ont rencontré plusieurs personnes lors d'une patrouille vers 1h00 du matin.

De nombreux cas de braquages et de cambriolages ayant eu lieu récemment dans cette zone, les soldats ont pour consigne de disperser les attroupements qui se tiennent tard dans la nuit. Selon l'armée, l'un de ces jeunes aurait eu un « comportement inapproprié » vis-à-vis d’un soldat. Il a alors reçu un coup sur la tête, un coup qui lui a été fatal. Des témoins sur les lieux donnent une autre version : ils évoquent un règlement de compte à la suite d'une querelle impliquant une femme.

Versions contradictoires

Après la mort du jeune homme, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant la caserne FRCI de Vavoua dans la matinée de dimanche pour protester contre ce qu'ils estiment être un assassinat. C'est à cet endroit que cinq manifestants ont été tués par les FRCI. Les militaires disent s’être trouvés en position de légitime défense : ils affirment n’avoir riposté qu’après que l’un d’entre eux eut été la cible d’un tir de fusil de calibre 12.

Les habitants nient pour leur part l’utilisation d’une arme à feu et affirment qu'ils disposaient seulement de cailloux et de bouts de bois. Des casques bleus de l'Onuci ont été envoyés pour apaiser la foule et, dimanche soir, le calme était revenu à Vavoua. Une enquête a été ouverte et un homme soupçonné d'avoir tiré sur le soldat a été appréhendé puis transféré à la gendarmerie de Daloa.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.