En Côte d'Ivoire, des militaires impliqués dans des violences meurtrières


©

Deux soldats et deux jeunes ivoiriens sont morts lundi 26 décembre lors d'affrontements entre des communautés et des militaires à Sikensi, au nord-ouest d'Abidjan. Une quinzaine de personnes ont également été blessées par balles. Une altercation meurtrière qui vient rallonger la liste des incidents impliquant les Forces républicaines (FRCI) depuis la crise post-électorale et qui pose encore la question de leur indiscipline.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.