Côte d’Ivoire: le général Guiai Bi Poin, ancien bras droit de Laurent Gbagbo, retrouve la liberté

Le général Georges Guiai Bi Poin, le 22 novembre 2010, à Abidjan, lorsqu'il était chef du Cecos.
© AFP PHOTO / KAMBOU SIA

L'un des hommes forts du régime Gbagbo, le général Georges Guiai Bi Poin, incarcéré depuis août pour crimes économiques, a été remis en liberté provisoire par la doyenne des juges du tribunal d'Abidjan. Arrêté fin août dans le cadre d'une enquête sur un charnier, l'ancien patron du Centre de commandement spécial (Cecos) avait été inculpé pour crimes économiques. La justice ne semble pas avoir retenu de charges contre lui.

Jusqu'au 11 avril 2011, date de la chute de Laurent Gbagbo, le général Georges Guiai Bi Poin était un élément essentiel du régime. Patron du Cecos, sorte de brigade anti-émeutes, il constituait l'un des piliers du socle sécuritaire de Laurent Gbagbo.

A la suite des événements d'avril, le général a quitté la Côte d'Ivoire avant d'y revenir rapidement pour s'expliquer avec les nouvelles autorités. Selon certaines sources, un accord secret aurait été passé entre l'ex-homme fort et le nouveau régime. Une sorte de pacte de non agression. Guiai Bi Poin a même été nommé inspecteur général au ministère de la Défense.

Pourtant, en août dernier, la justice l'a interpellé dans le cadre d'une enquête sur un charnier avant de l'inculper finalement pour crimes économiques. Aujourd'hui, cette même justice le libère sans donner davantage d'explications sur ce mystérieux traitement réservé au général.

Faut-il y voir le résultat de discrètes pressions de l'exécutif sur le judiciaire ? Impossible à dire. Toujours est-il que le général Guiai Bi Poin fait partie des hommes que le nouveau pouvoir semble ménager au nom de la stabilité nationale.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.