Republier
Mali

Mali: calme relatif à Tessalit après les combats

Après les combats de ces derniers jours, l'armée et le MNLA poursuivent la bataille sur le plan médiatique.
© Latifa Mouaoued/RFI

Il est difficile de savoir ce qu'il se passe à Tessalit, au nord du Mali. Cette zone stratégique est un carrefour, un lieu de passage obligé, et la présence d'un camp militaire équipé d'une piste d'aviation en fait une position forte. Après des combats violents mercredi 29 février 2012, l’armée malienne et le MNLA, le Mouvement national pour la libération de l'Azawad, semblent camper sur leurs positions.

Attente, repli défensif, préparation d'une nouvelle percée. Difficile de comprendre les stratégies des deux camps ce vendredi 2 mars 2012. 

Il n'y a pas eu de combats au sol jeudi à Tessalit, ni dans la brousse alentour. Seul élément nouveau : les hélicoptères de l'armée malienne effectuent des rotations sur zone depuis. Une source du MNLA affirme que jeudi matin, deux hélicoptères et deux avions de reconnaissance sont passés non loin de leurs positions, sans frapper.

Calme relatif au sol

L’armée et le MNLA poursuivent la bataille sur le plan médiatique. Au sein de l'armée, une source indique que les objectifs des combats sont atteints : la ville serait sous contrôle et les renforts se trouveraient désormais à dix kilomètres du stratégique camp militaire d'Amachache.

Le MNLA dément ces informations et indique que l'armée serait isolée à vingt-cinq kilomètres au nord de Tessalit, encerclée au niveau de la route qui mène vers la ville algérienne de Borj Badi Mokhtar. Les forces rebelles auraient repoussé tous les assauts des soldats maliens qui tentaient de pénétrer dans la base militaire.

Il n'y a pas de combats mais les forces engagées sur le terrain n'ont apparemment jamais été aussi importantes. Cinq cents hommes de six unités du MNLA, fortement armés, participeraient à l'opération Tessalit, selon les rebelles. Plus de 300 soldats forment la colonne qui est censée renforcer, appuyer les forces de l'armée du Mali déjà présentes dans le camp militaire. 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.