Republier
Mali

Mali: plusieurs raids aériens contre les rebelles touaregs


©

Si le calme est revenu au sol, des avions de l'armée malienne sont entrés en action ce jeudi près de la localité de Tessalit au nord du Mali. Depuis mercredi 29 février, l'armée et les rebelles du MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad) s'affrontent dans de violents combats pour contrôler ce carrefour stratégique. L'armée cherche notamment à ravitailler le camp militaire situé à une quinzaine de kilomètres de la ville.

Pas de combats au sol ce jeudi dans la localité de Tessalit ou dans sa périphérie, mais les hélicoptères de l’armée malienne ont effectué plusieurs raids contre les positions tenues par les rebelles touaregs.

Des cibles ont-elles été touchées ? La réponse varie selon les camps. Autre question, pourquoi après un face à face de 48 heures, un camp n’arrive t-il pas à prendre nettement le dessus sur l’autre ? Il y a la situation géographique des lieux. Et les objectifs des uns et des autres.

Près de Tessalit, tout juste en face d’une piste d’atterrissage pour avion, il y a un camp militaire, tenu par l’armée malienne. Les soldats gouvernementaux ont il y a environ une semaine, reçu un ravitaillement en vivres largué par avion. Aujourd’hui, c’est de renfort militaire qu’ils ont besoin pour tenir cette position.

Ce renfort fait tout pour se diriger vers le camp. Mais en amont les rebelles touaregs se disent décidés à empêcher la progression de l’armée. De part et d’autre, d’importants moyens militaires ont été mobilisés. Et alors que les rebelles démentent catégoriquement, l’armée malienne affirme avoir en face comme ennemi dans le secteur de Tessalit des rebelles touaregs et des combattants d’al-Qaïda au Maghreb islamique. Cependant, il faudra probablement attendre encore au moins 24 heures pour connaître l’issue de ces combats.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.