Les Etats-Unis catégoriquement opposés au dégel des aides de la Banque mondiale à Madagascar

A Brickaville, après le passage du cyclone Giovanna en février 2012
© AFP PHOTO / Andreea Campeanu

A Madagascar, les Etats-Unis s'opposent de front à la Banque mondiale. Cette dernière avait annoncé qu'elle reprenait ses financements à destination la Grande île. Il est question de plus de 150 millions d'euros, gelés depuis la prise de pouvoir par Andry Rajoelina en 2009. Mais les Etats-Unis ne l'entendent pas de cette oreille et veulent toujours empêcher toute collaboration directe avec le régime de l'homme d'affaires.

Selon les Etats-Unis, « le gouvernement à Madagascar est un gouvernement illégitime ». Ce communiqué de presse, signé de l’ambassade américaine, informe que « les Etats-Unis vont tenter d'empêcher tout réengagement de la Banque mondiale à Madagascar ».

Pourtant, toujours selon le même texte, les Etats-Unis reconnaissent que la Banque mondiale vise à favoriser les programmes concernant la pauvreté extrême. En effet, la Banque mondiale a décidé de débloquer ses aides au gouvernement malgache après la publication des chiffres concernant la pauvreté dans la Grande île.

Depuis l'arrêt des financements internationaux, la pauvreté a augmenté à Madagascar. Jusqu'en 2009, l'aide internationale représentait 70% du budget d'investissement de l'Etat malgache.

Les Etats-Unis ont droit de veto au conseil d'administration de la Banque mondiale. L'ONU a annoncé lundi dernier qu'elle débloquerait, elle aussi, ses aides financières au gouvernement de transition de Madagascar.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.