Tchad : le député de l’opposition Gali Ngoté Gata condamné à un an de prison ferme


©

Le député de l’opposition Gali Ngoté Gata écope d'un an de prison ferme et 200 000 francs Cfa d’amende. L'élu de l'Union des forces démocratiques a été condamné pour tentative de corruption par le tribunal de Sahr au Tchad. Gali Ngoté Gata a été arrêté le week-end dernier dans le sud du pays, soupçonné de braconnage de phacochères. Ses avocats vont faire appel. L'opposition dénonce depuis le début une «affaire politique».

Après le prononcé du verdict, le député Gali Ngoté Gata a regagné la maison d’arrêt de Sarh accompagné de ses partisans. Le collectif d’avocats constitué pour sa défense a interjeté l’appel expliquant, comme depuis le début de l’affaire, qu’il n’y a pas de flagrant délit. D’ailleurs le juge n’a même pas retenu la complicité de braconnage mais seulement la tentative de corruption que Gali Ngoté Gata ne reconnaît pas d’ailleurs, explique un de ses avocats.

Plus tard dans la journée, le ministre de la Justice a au cours d’un point de presse déploré, « la campagne ahurissante et indigne » orchestrée autour cette affaire qui reste une simple affaire de justice. Accuser le gouvernement d’être derrière cette affaire, c’est faire preuve de mauvaise foi, ajoute-t-il.

Une sortie qui énerve le camp du député. Un de ses collègues, député de l’opposition affirme, « l’objectif recherché dans cette affaire, c’est d'humilier notre collègue, le mettre en prison. C’est un règlement de compte et rien d’autre ».

Des députés qui promettent de démontrer à la presse que l’affaire est purement politique ce jeudi. Un de ses avocats ajoute, « nous sommes d’ailleurs inquiets pour sa sécurité et tenons pour responsable le gouvernement de tout ce qui adviendra ».