Sénégal: Macky Sall soutenu par le Rassemblement des forces du changement

Réunion de leaders de l'opposition sénégalaise : Moustapha Niasse (G), Macky sall (2è G), Amath Dansokho (2è D) et Ousmane Tanore Dieng (D), le 10 mars 2012 à Dakar.
© AFP/Seyllou

Au Sénégal, la campagne électorale pour le second tour de l’élection présidentielle prévue le 25 mars démarre progressivement. Samedi, le candidat Macky Sall était en campagne dans un quartier populaire de Dakar, aux côtés d’une dizaine de candidats de l’opposition. Le leader de l’Alliance pour la République en a profité pour annoncer la formation d’une nouvelle coalition pour le soutenir au second tour. Cette coalition se nomme Benno bokk Yakaar, le Rassemblement des forces du changement. Elle regroupe plusieurs figures de l’opposition qui n’ont pas passé le cap du premier tour, comme Ousmane Tanor Dieng du Parti Socialiste ou encore Moustapha Niasse de la coalition Benno Siggil Senegal.

Notre dossier

La grande scène de spectacle est installée au milieu d’un terrain sablonneux de Khar Yalla, un quartier populaire de Dakar. Il y a là des jeunes venus apprécier les prestations musicales, mais aussi des citoyens préoccupés par l’avenir de leur pays. Malick Seck a voté Moustapha Niasse au premier tour. Cette fois-ci, il votera Macky Sall, le cœur plein d’attentes : « Le pays est détruit, il n’y a plus de justice, les jeunes ne travaillent pas ! On veut le changement !»

Pape Lamine Diop, qui au premier tour a voté pour Ibrahima Fall, un candidat indépendant, exprime le même enthousiasme : « Au deuxième tour, je vais voter pour Macky ! Il y a 65% de l’électorat du premier tour qui a voté contre Abdoulaye Wade : les jeux sont déjà faits ! Au deuxième tour, je pense qu’on va tous se rallier au changement».

Sur le podium, plusieurs figures de l’opposition font leur apparition sous les applaudissements de Youssou Ndour, l’initiateur de ce meeting.

Puis Macky Sall entre en scène, et promet de réduire le coût de la vie : « Après le 25 mars, lorsque nous aurons gagné l’élection, nous bâtirons une République moderne, dans laquelle la démocratie fonctionne, dans laquelle le Président n’aura pas les pouvoirs d’un demi-dieu. Nous nous engageons, dès la première semaine où nous serons au pouvoir, de diminuer le prix des denrées alimentaires. »

Ce dimanche, c’est le Mouvement du 23 juin qui organise un meeting de soutien à Macky Sall qui se rendra ensuite dans le nord du pays, pour y battre campagne avec sa coalition fraîchement agrandie.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.