Affaire du bébé volé au Cameroun: la maman expulsée de l’hôpital


©

Nouveau rebondissement dans l’affaire du bébé volé de Vanessa, le fait divers qui défraie la chronique au Cameroun. La jeune fille qui faisait un sit-in à l’hôpital depuis six mois pour protester contre la disparition de son nouveau-né, a été expulsée par la police de l’hôpital lundi soir.Vanessa aurait même été brutalisée par la police.

Vanessa avait juré qu’elle ne partirait pas sans son bébé. Et c’est bien à son corps défendant qu’elle a été expulsée de l’hôpital par la police lundi soir.

Joint par RFI, son avocat affirme qu’elle a été traînée à même le sol, reconduite de force, légèrement blessée à son domicile, avant d’être amenée dans une clinique, cette fois par ses proches, en état de choc.

« Cette opération musclée, brutale, précise le conseil de Vanessa, intervient alors qu’un nouveau directeur prend ses fonctions à l’hôpital de Ngousso, avec pour mission de rétablir l’ordre et la réputation des lieux, mis à mal ces dernières semaines ».

Il avait pourtant été convenu avec le chef de la police en personne, Martin Mbarga Nguele, que Vanessa disposerait d’une semaine pour rentrer chez elle, explique encore son avocat. Mais selon le porte-parole du gouvernement, sa présence troublait le bon fonctionnement de l’hôpital, et c’est « par compassion que l’administration a toléré jusque là son sit-in ».

Cet épisode est le dernier d’une affaire commencée il y a six mois avec la disparition d’un nouveau-né en pleine maternité. Depuis, la polémique n’en finit pas d’enfler, embarrassant au plus haut point les autorités.

L’enquête dont l’avancée laisse sceptique bon nombre de Camerounais, n’a par ailleurs pas permis, pour l’instant, de retrouver la trace du nourrisson le plus célèbre du pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.