Algérie : Coup d’envoi francophone du Cinquantenaire de l'Indépendance

6 juillet 1962 : La foule acclame Benyoucef Ben Khedda, président du Gouvernement provisoire de la République algérienne, peu après la reconnaissance officielle de l’indépendance de l’Algérie par la France.
© Keystone/Getty Images

Plusieurs chaines de télévision françaises se sont rendues en Algérie pour ces célébrations. Ainsi, deux émissions ont été enregistrées à la bibliothèque du Musée des Beaux-Arts, sur les hauteurs d'Alger, par l’équipe de La Bibliothèque Médicis, l’émission de la chaîne parlementaire française, Public Sénat, présentée par Jean-Pierre Elkabbach, lui-même natif d’Oran. La première, consacrée au « pourtour méditerranéen », a été diffusée le 2 mars dernier tandis que la seconde, le 9 mars, a réuni autour du thème « L’Algérie d’aujourd’hui » « l'écrivaine Maïssa Bey, la poétesse Samira Negrouche, Dalila Nadjem, éditrice et commissaire du Festival international de la bande dessinée d'Alger, toutes trois Algériennes, et Chantal Lefèvre, patronne française de l'Imprimerie Mauguin, installée à Blida », rapporte l’APS.

 

L'Algérie sera aussi à l'honneur sur la chaîne francophone TV5 Monde qui proposera une programmation spéciale tout au long de l'année 2012. Après sa couverture en juillet 2009 du Festival panafricain d’Alger, « un moment culturel et artistique réellement magique et intense et une collaboration fructueuse avec la télévision algérienne », a expliqué à l’APS Marie-Christine Saragosse, sa directrice générale, la chaîne renouvelle l’expérience pour le cinquantenaire de l'indépendance algérienne. Une manière « de célébrer un partage, car au-delà des blessures qu'on ne doit pas nier, il existe beaucoup de connivences et une grande affection entre les deux sociétés civiles algérienne et française »

Au programme, du cinéma (de nombreux documentaires et fictions sont en cours de réalisation), de la musique - l'émission Accoustic donnera en mars prochain carte blanche à des chanteurs et musiciens algériens -, ainsi que des émissions sur la guerre de libération nationale, des journaux d'information, des magazines. Des « séquences de l'histoire de l'Algérie, ses  auteurs, ses historiens, ses réalisateurs, ses artistes et ses femmes et hommes de culture, ainsi que ses politiques » seront ainsi proposés. Après la spéciale de Kiosque, délocalisée en janvier dernier à Alger (avec les dessinateurs de presse français et algérien, Plantu et Dilem), L'invité recevra des personnalités nationales d'horizons divers à Paris et Alger. TV5 Monde entend jouer un rôle de « caisse de résonance mondiale pour l'Algérie, d'autant que la chaîne est présente sur  les cinq continents et dans 200 pays », dit Marie-Christine Saragosse. A l’occasion de la Journée internationale de la femme, la chaîne a rendu aussi hommage à l'ancienne vice-présidente du Conseil de la nation, Zohra Drif, dans une émission consacrée au rôle des moudjahidates durant la guerre de libération nationale. A suivre.

Parallèlement, le 26 février dernier, à Tlemcen, le président de l’Association France Algérie, Jean-Pierre Chevènement, a souhaité que les commémorations du 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie qui s’échelonnent du 19 mars (accords d'Evian) au 5 juillet (proclamation officielle) soient un « tremplin pour développer des relations profondes » entre l’Algérie et la France, a rapporté Algérie Presse Service (APS). Invité d’honneur d’un colloque international sur « L’Emir Abdelkader », l’ancien ministre français a rendu hommage à ce « fondateur de l’Etat algérien moderne » qui est « un exemple à suivre sur tous les plans ». Outre le chef de guerre, a-t-il expliqué, c’était « une personnalité ouverte sur les autres civilisations et religions (…) Un homme de sciences et de connaissance ». En marge du colloque, il s’est prononcé pour la restitution à l’Algérie des archives nationales détenues en France, précisant qu’une partie de ce patrimoine, « dont des archives datant de la période ottomane »,a été restitué à la Bibliothèque nationale d’Alger.

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.