Libye : il y a un an, la France lançait l'opération Harmattan


©

ll y a tout juste un an, après la résolution 1973 de l'ONU, la France lançait l'opération Harmattan, afin de protéger les civils libyens face à la répression menée par les forces du colonel Kadhafi. Conduite sous les couleurs de l'Otan , cette opération a conduit à la mort du dirigeant libyen et à l'effondrement du régime. Retour sur l'opération Harmattan.

Au départ, il s'agissait de faire respecter une zone d'exclusion aérienne décidée par l'ONU pour protéger les populations civiles libyennes, mais rapidement, l'Otan est intervenue en soutien au CNT, Conseil national de transition.

Le 19 mars, les Français sont les premiers à tirer pour contrer l'avancée des chars du colonel Kadhafi qui s'apprêtaient à entrer dans la ville rebelle de Benghazi.

Mais dès le mois d'avril, la France reconnaît avoir envoyé des conseillers militaires techniques auprès du CNT. Aidés par des forces spéciales, les rebelles libyens finiront par prendre Tripoli au mois d'août et par éliminer le colonel Kadhafi en octobre dernier.

En sept mois de bombardements, l'Otan affirme avoir mené près de 26 000 sorties aériennes, détruit 6 000 cibles, 1 600 bases, 1 300 dépôts de munitions. La France revendique 35% des missions offensives.

L'armée libyenne perd 75% de son aviation, 60% de sa marine, et des centaines de blindés, et de 4X4.

Au 31 ocotbre 2011, l'Otan cesse toute coopération militaire avec la Libye. La coopération se fait donc à présent de façon bilatérale. La France va ainsi aider l'armée libyenne à sécuriser ses frontières, déminer ses ports, et remettre sur pied son armée de l'air.

Les Français furent les premiers à bombarder les tanks libyens, l'opéraiton fut un succès même si elle ne doit pas cacher certaines carences comme l'explique le colonel Michel Goya, directeur d'études à l'Institut d'études stratégiques de l'Ecole militaire à Paris :

On a raté la révolution des drones, des drones de longue endurance, des drones armés, le ravitaillement en vol…On a une flotte usée.
Michel Goya
10-10-2013 - Par Olivier Fourt

Le spécialiste des questions stratégiques est encore plus pessimiste sur l'avenir de la Libye.

Actuellement, la situation intérieure de la Libye est plutôt «chaotique».
Michel Goya
10-10-2013