Sous pression des Etats-Unis, l'Afrique du Sud renonce au pétrole iranien

Une plateforme pétrolière iranienne de Soroush, dans le golfe persique, le 25 juillet 2005.
© REUTERS/Raheb Homavandi

L’Afrique du Sud baisse drastiquement ses importations de brut iranien. Le pays risquait des sanctions économiques américaines. Les Etats-Unis ont décrété un embargo sur l’Iran à cause de ses activités nucléaires et les pays qui ne le respecteraient pas s'exposeraient de fait aux foudres de Washington.

C’est une décision prise à contrecœur. Comme l’a expliqué le vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères, Ebrahim Ebrahim. Si l’Afrique du Sud continue de s’approvisionner en pétrole iranien, elle pourrait faire face à des sanctions américaines.

« Nous n’avons pas le choix a-t-il déclaré, pourtant en tant qu’Etat souverain, nous devrions pouvoir nous approvisionner où nous le voulons ». Mais les Etats-Unis sont un puissant partenaire pour les Sud-Africains, et le pays ne pouvait risquer une brouille avec Washington.

Difficile pourtant, ici, de se priver totalement du brut iranien. Plus du quart des importations vient d’Iran. L’Afrique du Sud a donc baissé drastiquement ses approvisionnements, selon le porte-parole des Affaires étrangères, Clayson Monyela. Aucun chiffre n’a été communiqué mais selon lui, les Etats-Unis sont satisfaits et il n‘y aura donc pas de sanction.

Reste maintenant aux Sud-Africains à trouver une autre source d’approvisionnement. Le ministère de l’Energie y réfléchit depuis quelques temps déjà, et a indiqué qu’un plan devrait être finalisé d’ici la fin mai. Et d’après les experts, le pays devrait sans doute décider de se fournir auprès de l’Arabie Saoudite.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.