Premières réactions à la victoire de Macky Sall à l’élection présidentielle - Afrique - RFI

 

  1. 14:33 TU Autour de la question
  2. 15:00 TU Journal
  3. 15:10 TU Radio foot internationale
  4. 15:30 TU Journal
  5. 15:33 TU Radio foot internationale
  6. 16:00 TU Journal
  7. 16:10 TU Sessions d'information
  8. 16:30 TU Journal
  9. 16:33 TU Sessions d'information
  10. 16:40 TU Accents d'Europe
  11. 17:00 TU Journal
  12. 17:10 TU Accents du monde
  13. 17:30 TU Journal
  14. 17:33 TU Sessions d'information
  15. 17:40 TU Débat du jour
  16. 18:00 TU Journal
  17. 18:10 TU Ici l'Europe
  18. 18:30 TU Sessions d'information
  19. 19:00 TU Journal
  20. 19:10 TU La bande passante
  21. 19:30 TU Journal
  22. 19:40 TU La bande passante
  23. 20:00 TU Journal
  24. 20:10 TU Couleurs tropicales
  25. 20:30 TU Journal
  1. 14:33 TU Autour de la question
  2. 15:00 TU Journal
  3. 15:10 TU Radio foot internationale
  4. 15:30 TU Journal
  5. 15:33 TU Radio foot internationale
  6. 16:00 TU Journal
  7. 16:10 TU Sessions d'information
  8. 16:30 TU Journal
  9. 16:33 TU Sessions d'information
  10. 16:40 TU Accents d'Europe
  11. 17:00 TU Journal
  12. 17:10 TU La bande passante
  13. 17:30 TU Journal
  14. 17:33 TU Sessions d'information
  15. 17:40 TU La bande passante
  16. 18:00 TU Journal
  17. 18:10 TU Ici l'Europe
  18. 18:30 TU Sessions d'information
  19. 19:00 TU Journal
  20. 19:10 TU Accents du monde
  21. 19:30 TU Journal
  22. 19:40 TU Débat du jour
  23. 20:00 TU Journal
  24. 20:10 TU Couleurs tropicales
  25. 20:30 TU Journal
fermer

Afrique

Abdoulaye Wade Macky Sall Présidentielle Sénégal 2012 Sénégal

Premières réactions à la victoire de Macky Sall à l’élection présidentielle

media

Il n'y a pas encore de résultats officiels du second tour de la présidentielle sénégalaise. Pas de taux de participation non plus, même si la Commission électorale nationale autonome affirmait dès dimanche 25 mars que ce taux serait « légèrement supérieur » à celui du premier tour. Mais au Sénégal comme à l'étranger, on salue d'ores et déjà tant la victoire de Macky Sall que la bonne tenue du scrutin et, surtout, l’attitude d’Abdoulaye Wade, au pouvoir depuis 12 ans, qui a reconnu très rapidement sa défaite et a tenu à féliciter le nouveau président.

« Wade battu par KO », « Macky Sall, plébiscité », « Adieu Wade », ce sont quelques-uns des titres de la presse sénégalaise ce lundi 26 mars. Walfadjiri, quotidien sénégalais réputé, se dit persuadé que Macky Sall l’a emporté avec plus de 60% des voix, même si les résultats officiels n’ont pas encore été publiés.

Libération évoque de son côté en Une, le coup de téléphone d’Abdoulaye Wade à Macky Sall, dimanche 25 mars. « Wade, en gentleman accepte sa défaite », dit le quotidien français. Le Soleil, proche du gouvernement donne la parole à Olusegun Obasanjo, l’ex-président nigérian qui dirige la mission d’observation de l’Union africaine. Celui-ci estime que le Sénégal a atteint « la maturité démocratique ». L’éditorialiste de Walfadjiri revient lui aussi sur cette alternance historique, mais c’est sur les défis qui attendent Macky Sall qu’il se concentre : en substance, améliorer le pouvoir d’achat, réduire le prix des denrées, lutter contre l’impunité ou encore moraliser la vie publique.

Même tonalité chez La Tribune qui titre son éditorial par « L’impossible état de grâce ». Entre les lignes, on y lit que le score sans appel de Macky Sall doit peut-être plus au rejet que le président Wade inspirait aux Sénégalais, bref que le nouveau locataire du palais présidentiel est attendu au tournant.

L'Union africaine salue cette élection sénégalaise. Selon le président de la Commission de l'organisation, Jean Ping, ce scrutin fait honneur « non seulement au Sénégal mais au continent africain tout entier ».

Je félicite chaleureusement le peuple et les acteurs politiques sénégalais pour le bon déroulement du scrutin présidentiel.
Jean Ping,président de la Commission de l'Union africaine 10/10/2013 - par Zéphyrin Kouadio écouter


L'Union européenne parle de « victoire pour la démocratie en Afrique ». Le président français, Nicolas Sarkozy, a salué cette élection présidentielle évoquant une « très bonne nouvelle pour l'Afrique en général et pour le Sénégal en particulier ».

Cette transition démocratique, quand on voit ce qu'il se passe au Mali, c'est un facteur d'espérance pour toute l'Afrique.
Nicolas Sarkozy Président de la République française 10/10/2013 - par France Info écouter

La classe politique francaise, dans son ensemble, salue ce scrutin. Le Parti socialiste, en la personne de Benoît Hamon, a tenu à souligner la victoire de la démocratie sénégalaise.

Nous avons affaire à une démocratie dont les institutions fonctionnent. Une démocratie tout à fait mûre,tout à fait solide, tout à fait stable et qui propose un bel exemple, pas simplement au continent africain mais partout ailleurs dans le monde.
Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste 10/10/2013 - par Guillaume Naudin écouter

Le chef de l'Etat nigérian Goodluck Jonathan a estimé que l'élection « était une bonne chose pour le peuple sénégalais et pour notre sous-région, particulièrement à l'heure où un pays frère fait face à de graves défis en matière d'ordre constitutionnel », faisant référence à la situation au Mali. Les fondements de la démocratie au Sénégal « sont solides comme un roc », a-t-il affirmé.
 

Sur le même sujet

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.