Republier
Madagascar

Madagascar commémore le 65e anniversaire de l’insurrection du 29 mars 1947


©

Le 29 mars 1947 éclate une insurrection dans la colonie française de Madagascar. La répression va provoquer des milliers et des milliers de victimes. Quel est l'héritage de ce mouvement nationaliste ? Ce jeudi 29 mars 2012, les Malgaches célèbrent le 65e anniversaire de l'insurrection du 29 mars 1947. Le Comité de solidarité de Madagascar représente la mémoire de cette insurrection et des évènements douloureux qui suivirent.

Le Comité de solidarité de Madagascar a été créé en 1950, alors que les tribunaux prononcent plus de 5 000 condamnations contre des insurgés. Le procès le plus retentissant étant celui de parlementaires malgaches en 1948. L’objectif du comité est alors d’aider les prisonniers politiques et leurs familles.

Depuis l’indépendance, l’association a réorienté ses activités, mais veut rester fidèle à l’esprit d’origine. Faly Ranoarison est le président du Comité de solidarité de Madagascar : « Comme maintenant il n’y a plus beaucoup de prisonniers politiques, on a abandonné ce volet-là. Mais il y a beaucoup d’injustices sociales. C’est pour cette raison que nous avons quelques dispensaires ici à Madagascar, quelques écoles, collèges, et nous participons aussi aux aides aux plus démunis, c'est-à-dire, distribution de vivres ».

L’association a aussi monté une exposition sur les origines et le déroulement des événements de 1947 pour rappeler au grand public pourquoi ce 29 mars est férié : « Il est vrai que la date est très populaire, mais il n’y a pas beaucoup de gens au courant de ce qui s’est passé, qui contre qui, pour quelles raisons. Mais ce qui est encourageant, c’est de voir beaucoup d’étudiants, beaucoup d’élèves, qui viennent ici aux bibliothèques nationales, pour visiter cette exposition concernant l’événement de 1947 ».

Cette exposition est présentée jusqu’au samedi 31 mars dans la capitale, et devrait tourner ensuite dans d’autres villes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.