Au Sénégal, Macky Sall rassemble dans la perspective des législatives de juin - France - RFI

Expand Player
Play

À l'écoute Journal

 

  1. 17:30 TU Journal
  2. 17:33 TU Sessions d'information
  3. 17:40 TU Débat du jour
  4. 18:00 TU Journal
  5. 18:10 TU Grand reportage
  6. 18:30 TU Sessions d'information
  7. 19:00 TU Journal
  8. 19:10 TU La bande passante
  9. 19:30 TU Journal
  10. 19:40 TU La bande passante
  11. 20:00 TU Journal
  12. 20:10 TU Couleurs tropicales
  13. 20:30 TU Journal
  14. 20:33 TU Couleurs tropicales
  15. 21:00 TU Journal
  16. 21:10 TU Accents d'Europe
  17. 21:30 TU Journal
  18. 21:33 TU Danse des mots
  19. 22:00 TU Sessions d'information
  20. 22:30 TU Sessions d'information
  21. 23:00 TU Journal
  22. 23:10 TU Autour de la question
  23. 23:30 TU Journal
  24. 23:33 TU Autour de la question
  25. 17:30 TU Journal
  1. 17:10 TU La bande passante
  2. 17:30 TU Journal
  3. 17:33 TU Sessions d'information
  4. 17:40 TU La bande passante
  5. 18:00 TU Journal
  6. 18:10 TU Grand reportage
  7. 18:30 TU Sessions d'information
  8. 19:00 TU Journal
  9. 19:10 TU Décryptage
  10. 19:30 TU Journal
  11. 19:40 TU Débat du jour
  12. 20:00 TU Journal
  13. 20:10 TU Couleurs tropicales
  14. 20:30 TU Journal
  15. 20:33 TU Couleurs tropicales
  16. 21:00 TU Journal
  17. 21:10 TU Radio foot internationale
  18. 21:30 TU Journal
  19. 21:33 TU Radio foot internationale
  20. 22:00 TU Sessions d'information
  21. 22:30 TU Sessions d'information
  22. 23:00 TU Journal
  23. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  24. 23:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

Afrique

Sénégal

Au Sénégal, Macky Sall rassemble dans la perspective des législatives de juin

media

Macky Sall et sa coalition préparent actuellement, les législatives d’une part et la formation du gouvernement d’autre part. Deux formations qui ont soutenu Macky Sall au second tour annoncent leur intention de former des listes communes au sein de la coalition Benno Bok Yaakaar qui regroupe l’APR de Macky Sall et les partis alliés derrière lui pour le second tour. Il s’agit de l’AFP de Moustapha Niasse et du Parti socialiste sénégalais d’Ousmane Tanor Dieng.

Puisque l’union a fait la force de Macky Sall au second tour, celui-ci entend manifestement la préserver pour le prochain rendez-vous politique majeur, à savoir les législatives de juin.

Ousmane Tanor Dieng : «avoir des listes communes dans Benno Bok Yaakaar et donner à Macky Sall une majorité» 10/10/2013 - par Olivier Rogez écouter

Il a déjà reçu l’accord de l’AFP, l'Alliance des forces du progrès, de Moustapha Niasse ainsi que du Parti socialiste d’Ousmane Tanor Dieng pour former des listes communes au sein de la coalition «Benno Bok Yaakaar». Mais si les partis de gauche risquent de se retrouve ensemble demain avec les libéraux de Macky Sall au sein de l’Assemblée nationale, ils entendent cependant conserver leur liberté de ton, comme l'explique Khalifa Sall, maire de Dakar et membre du bureau politique du Parti socialiste : « Le fait d’aller ensemble ne vas pas gommer nos différences. Macky est un libéral, nous nous sommes des sociaux-démocrates. Nous nous sommes accordés sur une plateforme programmatique, ça ne gommera pas les différences. Nous ferons en sorte de gérer nos divergences mais chacun, selon sa sensibilité et ses penchants, agira pour préserver l’intérêt général. »

Il reste à connaître l’attitude des autres alliés de Macky Sall pour le second tour et en particulier d’Idrissa Seck à qui la presse prête l’ambition de récupérer le PDS, le Parti démocratique sénégalais d’Abdoulaye Wade.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.