L'avocate du père de Mohammed Merah accuse le Raid - France - RFI

 

  1. 22:00 TU Sessions d'information
  2. 22:30 TU Sessions d'information
  3. 23:00 TU Journal
  4. 23:10 TU Accents d'Europe
  5. 23:30 TU Journal
  6. 23:33 TU Danse des mots
  7. 22:00 TU Sessions d'information
  8. 22:30 TU Sessions d'information
  9. 23:00 TU Journal
  10. 23:10 TU Accents d'Europe
  11. 23:30 TU Journal
  1. 22:00 TU Sessions d'information
  2. 22:30 TU Sessions d'information
  3. 23:00 TU Journal
  4. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  5. 23:30 TU Journal

Dernières infos

fermer

France

Algérie France

L'avocate du père de Mohammed Merah accuse le Raid

media

Le drame du «tueur de Toulouse» continue d'alimenter la polémique. En France, la commission sénatoriale pour le contrôle de l'application des lois ne pourra pas entendre les dirigeants des services de renseignement français. Le gouvernement a refusé leur audition au motif du devoir de réserve des fonctionnaires en période électorale. En Algérie, le père de Mohammed Merah veut porter plainte contre le RAID pour avoir tué son fils. Dimanche 1er avril, son avocate, Zahia Mokhtari, a lancé de graves accusations. Elle évoque des vidéos et des témoignages qui prouveraient que le RAID a volontairement tué Mohammed Merah plutôt que de l'attraper vivant.

Le père de Mohammed Merah est toujours décidé à porter plainte contre le RAID et son avocate à Alger, Zahia Mokhtari, frappe fort. Elle affirme être en possession de preuves qui montreraient que l’unité d’élite a délibérément tué Mohammed Merah.

Elle évoque notamment deux vidéos filmées pendant les négociations entre le RAID, unité d'élite de la police, et Mohammed Merah, mais sans préciser les conditions dans lesquelles elles ont été filmées : «On nous a donné deux vidéos dans lesquelles on voit Mohammed Merah qui discute avec les policiers. Et il leur dit 'pourquoi vous me tuez' ? ».

Ces déclarations s‘opposent clairement à l’argumentaire du RAID qui affirme avoir tout fait pour capturer Mohammed Merah vivant.

Manipulé par les services de renseignements

Mais l’avocate va encore plus loin : selon elle, si Mohammed Merah a été tué par le RAID, c’est pour l’empêcher de révéler qu’il travaillait pour les services de renseignement français : «Mohammed Merah a été manipulé et utilisé dans des opérations par les services français et a ensuite été liquidé pour que la vérité ne voit pas le jour».

L’avocate affirme aussi que trois personnes, dont un responsable des services français, travaillaient avec Mohammed Merah et elle demande que ces personnes soient auditionnées par la justice française.

Cette version a pourtant été formellement démentie par Bernard Squarcini, le chef de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

Zahia Mokhtari doit maintenant se rendre en France, dans le courant de la semaine, pour déposer formellement plainte.

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.