Mali: de la guerre à la démocratie

 

  1. 11:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  2. 12:00 TU Journal
  3. 12:10 TU Sessions d'information
  4. 12:30 TU Journal
  5. 12:33 TU Sessions d'information
  6. 12:40 TU Orient hebdo
  7. 13:00 TU Journal
  8. 13:10 TU LA DANSE DES MOTS 1
  9. 13:30 TU Journal
  10. 13:33 TU L'épopée des musiques noires
  11. 14:00 TU Journal
  12. 14:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  13. 14:30 TU Journal
  14. 14:33 TU EN SOL MAJEUR 2S
  15. 15:00 TU Journal
  16. 15:10 TU Si loin si proche
  17. 15:30 TU Journal
  18. 15:33 TU Si loin si proche
  19. 16:00 TU Journal
  20. 16:10 TU Tous les cinémas du monde
  21. 16:30 TU Journal
  22. 16:33 TU Tous les cinémas du monde
  23. 17:00 TU Journal
  24. 17:10 TU Sessions d'information
  25. 17:30 TU Journal
  1. 11:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  2. 12:00 TU Journal
  3. 12:10 TU Afrique presse
  4. 12:30 TU Sessions d'information
  5. 13:00 TU Journal
  6. 13:10 TU La marche du monde
  7. 13:30 TU Journal
  8. 13:33 TU La marche du monde
  9. 14:00 TU Journal
  10. 14:10 TU Atelier des médias
  11. 14:30 TU Journal
  12. 14:33 TU Atelier des médias
  13. 15:00 TU Journal
  14. 15:10 TU Tous les cinémas du monde
  15. 15:30 TU Journal
  16. 15:33 TU Tous les cinémas du monde
  17. 16:00 TU Journal
  18. 16:10 TU Si loin si proche
  19. 16:30 TU Journal
  20. 16:33 TU Si loin si proche
  21. 17:00 TU Journal
  22. 17:10 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  23. 17:30 TU Journal
  24. 17:33 TU Eco d'ici Eco d'ailleurs
  25. 18:00 TU Journal
Urgent

Contactée par RFI, Chantal Compaoré était surprise que les médias soient informés du lieu de leur refuge. Après un conciliabule, l'ancienne première dame confirme: «Le président et moi sommes bien à Yamoussoukro». «Tout va bien», poursuit-elle, avant d'ajouter que Blaise Compaoré et elle-même ne souhaitaient pas faire de commentaire «pour le moment».

Dernières infos

préc suiv

Mali: de la guerre à la démocratie

article

Après plus d’un an de crise qui a menacé l’unité nationale et entraîné l’intervention française, l’Etat est de retour au Mali. Avec l’élection en août 2013 d’Ibrahim Boubacar Keïta comme le nouveau chef d’Etat, l’administration peut de nouveau jouer pleinement son rôle de gestionnaire et de coordonnateur de la vie politique afin de créer les conditions pour une paix durable. Dans le Mali post-Serval, cette paix passe par la réconciliation du Nord nomade et du Sud urbanisé et par la décentralisation des pouvoirs. Retrouvez tous nos articles, interviews et reportages.

all_reports_link

Nos derniers articles

Tous les articles

Aller plus loin

Sur nos réseaux

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.