Nigeria: au moins 20 morts dans un attentat près d'une église à Kaduna

Les fêtes de Pâques sont célébrées par les fidèles, ici à Lagos le 6 avril 2012, Vendredi Saint.
© REUTERS/Akintunde Akinleye

Les autorités le craignaient : ce dimanche de Pâques, synonyme de ferveur et d'églises bondées, a été un nouveau jour d'attentat ce matin dans une église du nord, à Kaduna. A Noël, les islamistes de la secte Boko Haram avaient mené toute une série d'attaques contre les chrétiens. La plus meurtrière s'était produite dans une église proche de la capitale et avait fait 44 morts.

Avec notre correspondante à Lagos

Les bombes ont explosé en milieu de matinée ce dimanche 8 avril, aux abords de l’église de l’Assemblée de Dieu, située dans une zone commerçante de la ville de Kaduna.

Les explosifs étaient dissimulés dans deux voitures. Selon des témoins, les déflagrations ont été importantes. Elles ont endommagé l’édifice et des véhicules qui se trouvaient à proximité.

Un responsable des services de secours a indiqué qu’au moins vingt personnes ont été tuées. Le double attentat n’a pas été revendiqué, mais les soupçons se portent sur la secte islamiste Boko Haram. Depuis Noël dernier, le groupe mène régulièrement des attaques contre des églises dans différentes localités du pays.

Les autorités, ainsi que les ambassades britannique et américaine, avaient d’ailleurs mis en garde contre un risque d’attentat au cours de ce week-end de quatre jours. La sécurité a été renforcée sur tout le territoire national, notamment dans la ville de Kano, où les militaires avaient indiqué mercredi, disposer d’informations sur «des attaques majeures».

Ce samedi, dans son message de Pâques, le président Goodluck Jonathan a exhorté les Nigérians à faire face au défi du moment. « En tant que peuple croyant, nous ne devrons jamais succomber au désespoir» a-t-il dit.

Nous pensons que le fond de l'histoire est politique. Certaines personnes ont intérêt à cibler les Églises pour créer le chaos et déstabiliser notre pays. Nous prions, mais nous restons vigilants. Par la grâce de Dieu, Dieu lui-même livrera ce combat. Nous prions pour que la sagesse éclaire nos dirigeants.
Samson : ces attentats sont une tentative de déstabilisation du Nigeria
10-10-2013 - Par Michel Arseneault

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.