Situation militaire confuse dans l’Est de la RDC - Afrique - RFI

 

  1. 20:10 TU Les Concerts de RFI
  2. 21:00 TU Journal
  3. 21:10 TU Si loin si proche
  4. 21:30 TU Journal
  5. 21:33 TU Si loin si proche
  6. 22:00 TU Journal
  7. 22:10 TU Archives d'Afrique
  8. 22:30 TU Journal
  9. 22:40 TU Archives d'Afrique
  10. 23:00 TU Journal
  11. 23:10 TU Atelier des médias
  12. 23:30 TU Journal
  13. 23:33 TU Atelier des médias
  14. 20:10 TU CA VA CA VA LE MONDE
  15. 21:00 TU Journal
  16. 21:10 TU Mondial sports
  17. 21:30 TU Journal
  18. 21:33 TU Mondial sports
  19. 22:00 TU Journal
  20. 22:10 TU Le débat africain
  21. 22:30 TU Journal
  22. 22:40 TU Le débat africain
  23. 23:00 TU Journal
  24. 23:10 TU Portraits d'Europe
  25. 23:30 TU Journal
  1. 20:10 TU Les Concerts de RFI
  2. 21:00 TU Journal
  3. 21:10 TU Orient hebdo
  4. 21:30 TU Journal
  5. 21:33 TU L'épopée des musiques noires
  6. 22:00 TU Journal
  7. 22:10 TU Archives d'Afrique
  8. 22:30 TU Journal
  9. 22:40 TU Archives d'Afrique
  10. 23:00 TU Journal
  11. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1S
  12. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Joseph Kabila RDC

Situation militaire confuse dans l’Est de la RDC

media

Les militaires ex-CNDP (Congrès national pour la défense du peuple) qui ont fait défection la semaine passée en RDC refusent toujours de regagner les rangs des FARDC (Forces armées de la RDC). Ils ont entrepris d'occuper les positions qui étaient les leurs avant d'intégrer l'armée gouvernementale. Des positions d'où les délogent les loyalistes.

C’est dimanche après-midi que la contrée de Bunagana a été récupérée par les loyalistes. Située à la frontière avec l’Ouganda dans le Ruturu, l’ancienne place forte du général Kunda avait été occupée quelques heures plus tôt par ceux-là que Kinshasa qualifie d’éléments incontrôlés. En fait des militaires ex-CNDP, qui ont décidé de déserter les rangs des FARDC depuis la semaine passée.

Cette énième insurrection dans le Kivu n’englobe cependant pas tous les anciens du CNDP. Certains sont restés fidèles à la hiérarchie militaire gouvernementale ex-CNDP. Le colonel Makenga a participé avec ses hommes à l’opération de Bunagana, conjointement menée dimanche, avec les troupes FARDC du colonel Yav.

Ces loyalistes poursuivraient les insurgés qui sont partis vers la région volcanique de Reuniuni, à la frontière avec Rwanda. Là, seraient réunis environ 2 000 hommes, avec une importante quantité d’armes et de munitions.

Comme on le voit, la situation demeure donc confuse dans l’Est de la RDC, avec cette nouvelle menace de déstabilisation.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.