Nigeria: menaces du Mend sur les intérêts sud-africains

Henry Okah quittant le tribunal de Johannesburg.
© Reuters

Le Mend, le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger, menace d’attaquer des intérêts sud-africains dans la région du delta. Le mouvement entend ainsi dénoncer l'incarcération de son leader Henry Okah en Afrique du Sud.

Le Mend menace de s’en prendre notamment à MTN, le géant sud-africain des télécoms et à ses installations dans le delta du Niger. Le groupe rebelle l’a annoncé par communiqué, et entend ainsi réagir à l’incarcération en Afrique du Sud de son leader. Henry Okah a été arrêté le 2 octobre 2010 en Afrique du Sud, où il réside, au lendemain d’un double attentat qui a fait 12 morts à Abuja.

Il est suspecté d’être le cerveau de ces attentats. Lui n’a cessé de clamer son innocence. La justice sud-africaine a toujours refusé de le libérer sous caution, et son procès a commencé fin janvier.

Pour le Mend, « ce qui se passe en Afrique du Sud est une parodie de justice qui doit être condamnée ». Le groupe estime que les Sud-Africains sont manipulés par le gouvernement nigérian pour garder Henry Okah en prison le plus longtemps possible.

L’Afrique du Sud et le Nigeria entretiennent des relations souvent tumultueuses. Les deux géants africains sont en compétition dans les affaires ou pour l’influence politique sur le continent. Mais récemment l’Afrique du Sud a apporté son soutien à la candidature de la nigériane Ngozi Okonjo-Iweala pour diriger la Banque mondiale. Et Pretoria espère bien convaincre Abuja de soutenir la candidature de la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini Zuma pour la tête de la Commission de l’Union africaine.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.