Côte d’Ivoire : attaque meurtrière dans le sud-ouest du pays - Afrique - RFI

 

  1. 17:40 TU Littérature sans frontières
  2. 18:00 TU Journal
  3. 18:10 TU GEOPOLITIQUE 1 D
  4. 18:30 TU Journal
  5. 18:40 TU GEOPOLITIQUE 2 D
  6. 19:00 TU Journal
  7. 19:10 TU La marche du monde
  8. 19:30 TU Journal
  9. 19:33 TU La marche du monde
  10. 20:00 TU Journal
  11. 20:10 TU L'EPOPEE DES MUSIQUES NOIRES 1
  12. 20:30 TU Journal
  13. 20:33 TU L'EPOPEE DES MUSIQUES NOIRES 2
  14. 21:00 TU Journal
  15. 21:10 TU Mondial sports
  16. 21:30 TU Journal
  17. 21:33 TU Mondial sports
  18. 22:00 TU Journal
  19. 22:10 TU Le débat africain
  20. 22:30 TU Journal
  21. 22:40 TU Le débat africain
  22. 23:00 TU Journal
  23. 23:10 TU CARREFOUR DE L'EUROPE 1B
  24. 23:30 TU Journal
  25. 23:33 TU CARREFOUR DE L'EUROPE 2B
  1. 17:33 TU Idées
  2. 18:00 TU Journal
  3. 18:10 TU GEOPOLITIQUE 1 D
  4. 18:30 TU Journal
  5. 18:40 TU GEOPOLITIQUE 2 D
  6. 19:00 TU Journal
  7. 19:10 TU Mémoire d'un continent
  8. 19:30 TU Journal
  9. 19:40 TU Littérature sans frontières
  10. 20:00 TU Journal
  11. 20:10 TU L'EPOPEE DES MUSIQUES NOIRES 1
  12. 20:30 TU Journal
  13. 20:33 TU L'EPOPEE DES MUSIQUES NOIRES 2
  14. 21:00 TU Journal
  15. 21:10 TU Mondial sports
  16. 21:30 TU Journal
  17. 21:33 TU Mondial sports
  18. 22:00 TU Journal
  19. 22:10 TU Le débat africain
  20. 22:30 TU Journal
  21. 22:40 TU Le débat africain
  22. 23:00 TU Journal
  23. 23:10 TU EN SOL MAJEUR 1D
  24. 23:30 TU Journal
fermer

Afrique

Côte d'Ivoire Liberia Terrorisme

Côte d’Ivoire : attaque meurtrière dans le sud-ouest du pays

Dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 avril, des hommes armés ont attaqué le village de Sakré, au sud-ouest du pays près du Liberia. Huit personnes ont été tuées.

Selon une source militaire, les assaillants qui ont attaqué le village de Sakré étaient équipés d’armes lourdes, notamment de roquettes. Une source qui précise que les FRCI, les Forces républicaines de Côte d’Ivoire, les ont pourchassés jusqu’à la frontière libérienne, quatre assaillants ont été arrêtés.

Quand ils sont arrivés ils nous ont pris en otage (…) ils sont rentrés dans la maison, quand on est sortis ils nous ont mis en groupe (...)Ils étaient cinquante, ils parlaient l’anglais, ils ont tué des gens. Une de nos cousines a été tuée. Moi-même ils voulaient me tuer.
Un habitant de Sakré 10/10/2013 - par Charlotte Idrac écouter

Selon une autre source également militaire, jointe à Guiglo par l’AFP, ceux qui ont attaqué le village de Sakré sont des miliciens favorables à l’ex-président Laurent Gbagbo.

La dernière attaque dans la région forestière de Taï avait eu lieu il y a environ trois mois. Selon un membre de l’état-major des FRCI, pour lancer leur attaque, les assaillants ont profité du fait qu’une bonne partie du bataillon de l’Ouest était occupé depuis la fin de la semaine dernière à sécuriser la visite du président Ouattara dans les districts des Montagnes, une région située à 100 km au nord de Sakré.

Chronologie et chiffres clés
Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.