RDC : début des sélections de la future Miss Congo, une première depuis 14 ans - Afrique - RFI

 

  1. 16:10 TU Priorité santé
  2. 16:30 TU Journal
  3. 16:33 TU Priorité santé
  4. 17:00 TU Journal
  5. 17:10 TU Sessions d'information
  6. 17:30 TU Journal
  7. 17:33 TU Sessions d'information
  8. 17:40 TU Accents d'Europe
  9. 18:00 TU Journal
  10. 18:10 TU Décryptage
  11. 18:30 TU Journal
  12. 18:33 TU Sessions d'information
  13. 18:40 TU Débat du jour
  14. 19:00 TU Journal
  15. 19:10 TU Grand reportage
  16. 19:30 TU Journal
  17. 19:40 TU Sessions d'information
  18. 20:00 TU Journal
  19. 20:10 TU La bande passante
  20. 20:30 TU Journal
  21. 20:33 TU La bande passante
  22. 21:00 TU Journal
  23. 21:10 TU Couleurs tropicales
  24. 21:30 TU Journal
  25. 21:33 TU Couleurs tropicales
  1. 16:10 TU Couleurs tropicales
  2. 16:30 TU Journal
  3. 16:33 TU Couleurs tropicales
  4. 17:00 TU Journal
  5. 17:10 TU Sessions d'information
  6. 17:30 TU Journal
  7. 17:33 TU Sessions d'information
  8. 17:40 TU Accents d'Europe
  9. 18:00 TU Journal
  10. 18:10 TU Grand reportage
  11. 18:30 TU Sessions d'information
  12. 19:00 TU Journal
  13. 19:10 TU Décryptage
  14. 19:30 TU Journal
  15. 19:40 TU Débat du jour
  16. 20:00 TU Journal
  17. 20:10 TU La bande passante
  18. 20:30 TU Journal
  19. 20:33 TU La bande passante
  20. 21:00 TU Journal
  21. 21:10 TU Autour de la question
  22. 21:30 TU Journal
  23. 21:33 TU Autour de la question
  24. 22:00 TU Sessions d'information
  25. 22:30 TU Sessions d'information
fermer

Afrique

RDC Brèves Culture

RDC : début des sélections de la future Miss Congo, une première depuis 14 ans

media

Un événement qui ne s’est pas produit depuis 14 ans en RDC : le pays est en train de sélectionner une Miss Congo, une beauté qui pourra se présenter dans les grands concours mondiaux. Depuis plusieurs mois, un comité organisateur a commencé les sélections dans les onze provinces, même celles du Kivu ravagées par les conflits. Ces sélections se sont déroulées le 11 mai à Kinshasa.

Au salon du Grand Hôtel de Kinshasa, transformé en grand plateau de télé, l’évènement est diffusé sur plusieurs chaînes. Il y a là le gratin de la capitale, une armada de serveurs courent avec les sceaux à champagne. Les Belles Kinoises défilent sur le podium. On en est à l’étape régionale avant la finale en juin.

Depuis l’ère Mobutu, il n’y a pas d’élection de miss dans les normes internationales ici. Cette fois, c’est la bonne, affirme Esméralda, porte-parole du comité d’organisation :

« L’engagement que l’on a pris envers le ministère du Tourisme, Conservation de la nature et Environnement, c’est que les Miss Congo soient représentées chaque année dans les concours internationaux. On intervient dans les provinces pour s’assurer que les critères internationaux soient respectés. Donc on s’implique jusqu’au bout ».

Audiène Loukakou est une ancienne Miss Congo. Elle, aussi dans le comité d’organisation, est ravie de mettre son pays en selle : « Miss Congo revient. Après 14 ans d’absence, Miss Congo va représenter mon pays comme à l’époque du Zaïre. En 20011, Miss Angola qui est devenue Miss Univers. Donc c’est possible qu’une Africaine puisse avoir une couronne ».

Cette élection est démocratique, nous assure-t-on. Outre le jury, le public et les téléspectateurs votent par SMS. L’élue de la finale le 23 juin ira à Miss Monde en octobre en Chine. 

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.