Republier
Ansar Dine Mali

A Gao, des jeunes manifestants dispersés à coups de cravache et de tirs en l'air


©

A Gao, une manifestation de jeunes gens a été dispersée lundi 14 mai 2012, dans l'après-midi, à coups de tirs d'armes en l'air. Trois personnes ont été blessées par balles, selon une source hospitalière sur place.La ville nordiste est occupée par le MNLA mais aussi par les islamistes d'Ansar Dine depuis fin mars. Plusieurs dizaines de jeunes sont descendus dans la rue. Ils dénoncent cette présence d'hommes en armes qui font la loi dans la ville où la pagaille continue de régner depuis le départ des autorités et de l'armée malienne.

D’après les témoignages recueillis sur place, la grogne dans la jeunesse montait depuis plusieurs jours. Ces derniers soirs, des hommes en armes à bord de véhicules sillonnent la ville de Gao et distribuent les coups de cravaches contre des jeunes trouvés avec une cigarette à la bouche, ou bien avec un poste radio entre les mains. Hier soir, 13 mai, ces hommes, appelés « moudjahidines » par nos témoins, ont pris et cassé les jeux vidéo et le poste télé à des jeunes qui jouaient devant chez eux. Ils ont à nouveau distribué des coups de cravache en jurant que tout cela était haram, ce qui signifie « interdit » en arabe .

Un jeune manifestant de Gao
11-10-2013 - Par Charlotte Idrac

Ce lundi matin, des jeunes ont décidé d'aller voir les notables pour leur demander d'intervenir auprés des mouvements Mujao et Ansar Dine. Mais, sans attendre la réponse, ils se sont retrouvés cet aprés-midi dans le quartier de Gadeye non loin du tombeau des Askia pour dire « trop c'est trop » .

Des hommes ont tiré à balles réelles pour disperser la manifestation, mais selon un chef traditionnel de la ville de Gao, ce genre de mécontentement pourrait se reproduire dans les jours prochains si ces mouvements qualifiés de « mouvements d'occupation » par les manifestants, ne changent pas de comportement . A Gao, la coupe est pleine chez les populations.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.