Republier
RCA

RCA: le Suédois patron d’une société de safari et ses employés inculpés de meurtre


©

Erik Mararv, patron suédois de la société Central African Wildlife Adventures (Cawa), une société de safari, et dix de ses employés, ont été inculpés de meurtre ce lundi 14 mai 2012. C’est en mars dernier qu’ils ont été placés en détention suite à l’enquête sur la découverte de treize corps dans un chantier minier de Ngungunza, dans le nord-est du pays. La défense, quant à elle, désigne la LRA comme responsable de ce massacre.

Le Suédois Erik Mararv et plus d’une dizaine de ses employés sont restés près de deux mois en garde à vue à la gendarmerie. Ils sont désormais inculpés de meurtre, et croupissent depuis jeudi à la prison centrale de N'Garaba.

D’après une source de la gendarmerie, l’enquête les concernant suit toujours son cours. Elle s’est entourée d’une discrétion, dans un souci de recueillir le maximum de témoignages pouvant conduire à la manifestation de la vérité, assure-t-on de même source.

Du côté de la défense, on affirme respecter le secret de l’instruction. Mais on accuse plutôt la rébellion ougandaise de l’Armée de résistance du seigneur, la LRA, d’être derrière ces atrocités.

Les treize corps ont été retrouvés le 29 mars dernier, ligotés les mains dans le dos et portant des traces de coups de bâton, de poignard ou de machette. Dans le camp de la défense, on croit fermement que les véritables assassins sont les éléments de la LRA.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.