Nigeria : un otage allemand tué lors d’une tentative de libération


©

Après le meurtre en mars dernier, des deux ingénieurs, un Italiens et un Britannique, c’est au tour d'un ingénieur allemand, dont le rapt en janvier avait été revendiqué par Aqmi, Al-Qaïda au Maghreb islamique. Il a été exécuté par ses ravisseurs, le 31 mai, lors d'un raid militaire à Kano, pour le libérer.

L’opération de sauvetage meurtrière s’est déroulée à Kano, jeudi, très tôt dans la matinée contre une planque où était détenu l'ingénieur allemand.

Selon des sources sécuritaires, les militaires ont échangé des coups de feu avec les ravisseurs. Se sentant encerclés, ils auraient alors tué leur otage avant de faire sauter des explosifs.

Edgar Fritz Raupach, qui travaillait pour une société de construction, avait été enlevé le 26 janvier juste après la série d’attaques coordonnées contre la ville de Kano qui avaient fait au moins 185 morts.

Dans un communiqué rendu public en mars dernier, Aqmi, Al-Qaïda au Maghreb islamique avait annoncé détenir l'ingénieur et vouloir l’échanger contre « une femme musulmane » prisonnière en Allemagne. Une vidéo montrait également l’otage, les mains liées dans le dos, entouré d’hommes armés, le visage masqué.

Aqmi n’est pas connu pour opérer directement au Nigeria, mais les experts soupçonnent des liens étroits avec la secte islamiste Boko Haram. Début mars, un scénario identique à celui de Kano s’était d’ailleurs produit dans la ville de Sokoto. Un Britannique et un Italien, enlevés en mai 2011, avaient été exécutés par leurs ravisseurs au début d’une opération nigériano-britannique visant à les secourir.

Par ailleurs, toujours jeudi, les autorités nigérianes et italiennes ont annoncé qu'un ingénieur italien avait été enlevé le 28 mai dans l’Etat de Kwara dans le centre du pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.