Accrochage dans le nord du Mali entre Ansar Dine et le MNLA

Terroristas do grupo conhecido como Ansar Dine, em foto do dia 24 avril 2012; em Tombouctou.
© AFP PHOTO / ROMARIC OLLO HIEN

La situation est tendue à Tombouctou entre le MNLA, la rébellion tourègue du Mouvement national de libération de l'Azawad, et le groupe islamiste Ansar Dine. Des membres des deux groupes armés se sont violemment accrochés ce mercredi 13 juin 2012. Chaque camp tente de tenir ses positions dans la ville sainte et, depuis la rupture de l'accord de Gao, les rivalités se font de plus en plus fortes.

Le check-point de la sortie nord de Tombouctou est tenu par le groupe islamiste Ansar Dine. Alors que le groupe d'Iyad Ag Ghali, le chef du mouvement, interdit a tout homme en arme de pénétrer dans la ville sainte depuis trois jours, un pick-up du MNLA avec quatre combattants à bord a tenté de forcer le passage ce mercredi 13 juin 2012 en fin de matinée. Attay Ag Mohamed, porte-parole du mouvement de l'Azawad dans la cité, raconte les faits : « Il y a eu un accrochage entre un des types du MNLA qui voulait accéder à la ville de Tombouctou. Des éléments d'Ansar Dine ont intercepté le véhicule en essayant de désarmer les quatre hommes qui étaient à bord. La riposte a eu lieu. »

Une riposte violente : les quatre membres du MNLA ont été blessés. Du côté d'Ansar Dine, deux hommes qui tenaient le poste de contrôle serait morts et deux autres blessés.
Des blessures par balles, comme le raconte ce docteur qui assuré la prise en charge à l'hôpital : « En fait, on a assisté à l'arrivée de six blessés par balles à la suite d'affrontements. Certains au niveau de l'abdomen, d'autres au niveau de la tête ou du visage. Il y en a un qui est plus gravement blessé que les autres. »

Du coté d'Ansar Dine, groupe islamiste qui contrôle actuellement Tombouctou, on parle d'une simple dispute et non d'un accrochage violent. Des discussions doivent se tenir entre les deux mouvements, le MNLA veut tout faire pour éviter de nouveaux affrontements directs.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.