François Hollande ira-t-il au 14ème sommet de la Francophonie à Kinshasa ?


©

Le ministre congolais des Affaires étrangères et de la Francophonie était mercredi 27 juin à Paris où il s'est entretenu avec le sénégalais Abdou Diouf, le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Son but était de faire le point sur la préparation du 14ème sommet qui doit se tenir en octobre prochain à Kinshasa mais aussi de tâter le pouls à Paris où le nouveau président socialiste, François Hollande, maintient le flou sur sa participation. Plusieurs voix à gauche s'étaient élevées contre sa participation, mettant en avant les dernières élections législatives et présidentielle en RDC. Raymond Tshibanda n'a pas encore la confirmation de la venue du président français au sommet. Mais, dit-il, « nous sommes sur la bonne voie ».

Notre souhait c’est que tous les Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie soient tous représentés au sommet au niveau le plus élevé dans chacun des Etats. Cela concerne aussi bien entendu la République française. (…) Au stade où nous en sommes je n’ai pas de raison de penser qu’il n’en sera pas ainsi.

Raymond Tshibanda
28-06-2012 - Par Olivier Rogez


Site de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.