Dans Tombouctou interdite, des images inédites


©

Dans Tombouctou, tombée aux mains des rebelles islamistes qui occupent le nord du Mali depuis avril, les rues sont dessertes. Les Touaregs du MNLA ont fui, journalistes, observateurs étrangers et travailleurs humanitaires sont bannis. Nombreux sont les habitants qui sont partis et ceux qui restent, effrayés, se terrent dans leurs maisons. La cité mythique du Mali est devenue une ville fantôme. Notre envoyé spécial a été le premier journaliste de la presse internationale à se rendre sur place depuis que les islamistes ont pris le contrôle de la ville et depuis qu'ils ont commencé la destruction du fabuleux patrimoine plusieurs fois centenaire de la cité. Ses images témoignent de la furie destructrice des nouveaux maîtres de la région.

De notre envoyé spécial à Tombouctou, Moussa Kaka