Libye : malgré l'avance des libéraux, les islamistes n’ont pas perdu la bataille des idées


©

Les Frères musulmans ne s’orientent pas vers un raz-de-marée électoral en Libye, si l’on en juge par les résultats préliminaires donnés, ce lundi 9 juillet, au compte-gouttes par la Haute commission électorale, mais le dépouillement pourrait encore durer quatre ou cinq jours. Le parti de la justice et de la construction (PJC), la formation islamiste investie par les Frères musulmans, avait pourtant des raisons de fonder de solides espoirs sur cette élection.

Avec notre envoyé spécial à Tripoli, Nicolas Champeaux

Mouammar Kadhafi avait insulté les islamistes dans leur foi. Son livre vert avait porté ombrage au Coran, dont il s‘était permis de réécrire des versets. Et puis il avait pris des mesures en faveur de l’émancipation des femmes.

Première élection réussie selon Ian Martin
11-10-2013 - Par RFI
C’est un premier pas qui a été franchi dans cette transition démocratique, qui s’est déroulé mieux qu’aucune organisation internationale ou aucun média ne l’aurait imaginé.

Cette élection devait donc signifier la revanche des islamistes muselés durant quatre décennies. Le scénario était déjà écrit. Or le retour de l’islam ne semble pas se matérialiser dans les urnes.

En revanche, il figure en très bonne place dans les programmes de la plupart des partis. Les libéraux, comme frappés d’amnésie, expliquent que naturellement, la charia sera inscrite au premier paragraphe de la future Constitution. « Les médias qui disent que notre coalition est libérale et laïque se fourvoient », a déclaré à titre d’exemple, Mahmoud Djibril, dimanche soir.

Djibril a coupé l’herbe sous les pieds de Justice et construction, perçu en Libye comme un parti qui prend ses consignes à l’étranger. Or, soulignent des analystes, les Libyens veulent des solutions libyennes conçues exclusivement pour la Libye. Mahmoud Djibril ne s’y est pas trompé, sa coalition s’appelle l’Alliance des forces nationales.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.